Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Climat : la moitié des plages du monde pourrait disparaître d'ici la fin du siècle

-
Par , France Bleu

Une étude publiée dans Nature Climate Change montre que le littoral mondial pourrait reculer de 35 à 240 mètres d'ici 2100. Les scientifiques ont travaillé sur des images satellites pour extrapoler ces résultats. Des résultats, très alarmants pour l'avenir des plages.

Si on ne réduit pas sévèrement nos émissions de CO2, en 2021 fini ou presque les plages de sable fin.
Si on ne réduit pas sévèrement nos émissions de CO2, en 2021 fini ou presque les plages de sable fin. © Maxppp - Tim Somerset

La revue scientifique Nature Climate Change a publié ce lundi 2 mars une étude montrant que dans le littoral mondial pourrait reculer de 35 à 240 mètres d'ici 2100. C'est la première étude faite à une échelle planétaire. Ses auteurs, les scientifiques du Centre commun de recherche de la Commission européenne ont travaillé sur des images satellites prises entre 1984 et 2015. Et ils ont extrapolé ces données pour arriver aux résultats de cette étude. 

Des résultats très alarmants pour l'avenir des plages  

Les résultats de cette étude montrent que la moitié des plages de la planète pourrait carrément disparaître d'ici la fin du siècle. Et c'est les plages de sable fin qui sont menacées. Celles qui sont les plus fréquentées et les plus habitées aussi. 

Car au réchauffement climatique s'ajoute la pression des activités humaines. Et aussi l'élévation en cours du niveau des mers. Dans une autre étude parue en septembre 2019, le Giec, le groupe des experts climat de l'Onu, estime que le niveau des océans pourrait monter de 50 à 80 cm d'ici 2100. Des estimations déjà jugées en deçà de la réalité par de nombreux scientifiques.

Un impact sur les plages différent selon les régions du monde

Cette disparition des plages n'aura pas la même ampleur partout. Par exemple en France, Mayotte risque de perdre 60% de ses plages et ça quel que soit le volume des émissions mondiales de CO2. 

A l'échelle d'un pays, le plus exposé est l'Australie. La patrie des koalas pourrait voir disparaître 40% de ses plages. Soit plus de 11 000 km de littoral. La Chine et les Etats Unis devraient aussi être très impactés.  

Moins de carbone, plus de plages sauvées

Cela dit, il y a quand même une lueur d'espoir dans cette étude. Si on réduit de beaucoup nos émissions de carbone, on pourrait diviser par deux ce recul du littoral. Et sauver presque les deux tiers des plages.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess