Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Colmar : l'abattage des 18 tilleuls de la rue Charles-Grad a commencé

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass

Les 18 tilleuls de la rue Charles-Grad de Colmar ont commencé à être abattus ce jeudi matin. Les riverains qui s'y étaient opposés sont tristes. La mairie a décidé de les abattre, car ils sont dangereux et ils peuvent tomber à tout moment .C'est la fin d'un bras de fer qui a débuté cet été.

Les opérations d'abattage des 18 tilleuls de la rue Charles-Grad ont commencé ce jeudi matin
Les opérations d'abattage des 18 tilleuls de la rue Charles-Grad ont commencé ce jeudi matin © Radio France - Guillaume Chhum

Les tronçonneuses sont entrées en action, ce jeudi 10 septembre, rue Charles-Grad à Colmar. C'est donc la fin d'un bras de fer, entre une partie des riverains et la municipalité, qui a été entamé cet été. 

La mairie souhaitait abattre les arbres, car après des travaux sur la chaussée : il a été démontré qu'ils n'avaient pas de racines d'ancrage et pouvaient poser des problèmes de sécurité et tomber. 

Fin du bras de fer entre des riverains et la mairie de Colmar 

Deux expertises en ce sens ont démontré les dangers. Les riverains ont contesté les deux expertises et souhaitaient préserver ces arbres qu'ils qualifient de remarquables, car ils font partie du paysage depuis plus de quarante ans et qu'ils leur apportent une fraîcheur, pendant l'été. 

Ils ont constitué une association : "les 18 tilleuls", ont fait signer des pétitions et ont déposé un recours devant le tribunal administratif de Strasbourg, ce recours a été rejeté. Il n'y aura pas non plus de contre-expertise. Résultat : l'abattage a commencé ce jeudi et se poursuivra encore ce vendredi 11 septembre. 

Les tronçonneuses étaient en action rue Charles Grad
Les tronçonneuses étaient en action rue Charles Grad © Radio France - Guillaume Chhum

"On a devant nous des bourreaux et ils exécutent un ordre de la mairie de Colmar," s'est emporté Serge Petit, membre de l'association des "18 tilleuls". Il a suivi l'abattage des arbres depuis sa fenêtre. "La mairie aurait du contrôler et protéger ces arbres, comme cela se fait dans des villes plus vertes que celle là", analyse t-il. 

Après l'abattage, la mairie va prochainement associer les habitants de la rue Charles-Grad,  au choix d'une nouvelle espèce, pour remplacer les tilleuls. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess