Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
DOSSIER : Municipales : "Commun'idée", le tour de France des bonnes idées

"Commun'idée" : en Sarthe, ce village a été le premier à offrir des poules pour réduire les déchets

-
Par , , France Bleu, France Bleu Maine

Avant les élections municipales des 15 et 22 mars 2020, France Bleu vous propose un tour de France de bonnes idées repérées dans des communes ici et là. Le village de Pincé, en Sarthe, est le premier de France à avoir offert des poules à ses habitants pour réduire les déchets, dès 2012.

Si aujourd'hui, de très nombreuses communes de France proposent à leurs habitants d'adopter des poules pour manger une partie de leurs déchets organiques, en 2012, l'idée paraissait totalement saugrenue. Pourtant, cette année-là, la commune de Pincé, en Sarthe, propose d'offrir des poules à ses administrés. 

"C'est parti d'une boutade" 

"C'est parti d'une boutade", explique Nicole Foucault, l'adjointe au maire et "adjointe aux poules" de ce petit village de 200 habitants, situé près de Sablé-sur-Sarthe. À l'époque, la communauté de communes adopte la redevance incitative pour les déchets : plus un habitant produit de déchets, plus il a besoin d'un grand nombre de passage du camion-poubelles, plus il paye cher. "Lors d'une réunion, une dame se plaignait de cette mesure, explique Nicole Foucault. Avec ma collègue, on s'est dit, 'mais attends, elle n'a qu'a prendre des poules cette dame !' Et puis on s'est regardées, et on s'est dit, pourquoi pas? On a proposé l'idée à la maire". 

Une poule mange 150 kilos de déchets par an 

Lydie Pasteau, la maire de Pincé, explique : "Je savais que les poules, c'était bien pratique parce que ça mange tout. Après, on a vraiment été étonnés en voyant le poids que pouvait manger une poule". Une poule ingère en effet 150 kilos de déchets par an. Avec deux poules par habitant, c'est 300 kilos de déchets par an en moins dans les poubelles de chaque foyer qui en a adopté. 

"Ça fait 7 ans qu'on n'achète plus d’œufs" - Patrick, habitant de Pincé 

Les villageois qui ont adopté ces poules sont ravis. "Ça fait 7 ans qu'on n'achète plus d’œufs", se réjouit  Patrick, qui a désormais sept poules. "On peut leur donner toutes sortes de déchets alimentaires, comme la couenne de jambon, la couenne de lard, un reste de légumes, de pâtes ou de viande... tout ce qu'on ne mange pas nous!"

C'est important que les enfants sachent que les œufs ne viennent pas juste d'une boîte dans le magasin" - Nicole Foucault, première adjointe au maire 

C'est aussi un lien social important entre les habitants : "Dans Pincé, les gens ne se demandaient plus comment ils allaient, mais 'comment vont tes poules'", témoigne Nicole Foucault. "Et puis on a des familles qui ont des enfants, c'est important que les enfants sachent que les œufs ne viennent pas juste d'une boîte dans le magasin." Grâce à cette initiative, la commune a fortement réduit ses déchets et le nombre de levées de poubelles sur l'année.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu