Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : des pollutions dans les rivières, les pêcheurs d'Ille-et-Vilaine tirent la sonnette d'alarme

-
Par , France Bleu Armorique, France Bleu Breizh Izel

Une pollution volontaire dans le ruisseau du Touru à Romagné (Ille-et-Vilaine) provoque la colère des pêcheurs du département. Des centaines de truites sont mortes. Comme tout le monde les pêcheurs sont confinés, mais ils ne jouent plus leur rôle de protecteur des rivières.

Il n'y a plus de pêcheurs au bord des rivières depuis le confinement
Il n'y a plus de pêcheurs au bord des rivières depuis le confinement © Maxppp - Pascal Leopold

Confinement oblige, les pêcheurs ne peuvent plus s'adonner à leur passion et pendant ce temps-là, alors que le printemps est une saison privilégiée pour eux, les rivières ne sont plus surveillées. Conséquence des pollutions volontaires comme ce qui est arrivé le 24 mars dernier dans le ruisseau du Touru à Romagné en Ille-et-Vilaine. Un agriculteur malveillant a épandu du lisier sur un terrain en pente descendant sur le cours d'eau. Des centaines de truites sont mortes sur un kilomètre. "C'est dramatique, explique Jérémy Grandière président de la Fédération d'Ille-et-Vilaine de pêche et de protection des milieux aquatiques. Cette rivière était préservée pour la production de truites sauvages; nous assurons un suivi de l'espèce dans le cadre du programme "vigitruites". 

Le 25 mars, une pollution au fioul d'origine industrielle s'est déclarée dans la Vilaine à Vitré . En temps normal, la présence des pêcheurs empêche une partie des actes volontaires. 

Un appel lancé aux agriculteurs

"Il faut que le monde agricole prenne ses responsabilités", estime Jérémy Grandière qui en appelle à une prise de conscience. Il déplore aussi des sanctions trop faibles à l'encontre des auteurs des actes malveillants. Mais dans un département où "3% seulement de la masse d'eau est bon état contre 70% par exemple dans le Finistère, c'est aussi aux pouvoirs publics d'agir vite. En Bretagne, l'eau de nos robinets provient essentiellement des rivières, leur protection est donc indispensable".

Des pertes financières à la Fédération

En Ille-et-Vilaine, la Fédération départementale subit aussi les conséquences du confinement pour son propre fonctionnement : "Nous avons des pertes financières, je ne vends plus du tout de cartes de pêche". Le département compte 21.500 pêcheurs pour 5.000 kilomètres de cours d'eau.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess