Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Charente, des associations portent plainte contre la préfète autorisant la chasse pendant le confinement

-
Par , France Bleu La Rochelle

La Ligue protectrice des oiseaux et l'Association pour la protection des animaux sauvages ont déposé des référés en justice pour annuler 23 arrêtés préfectoraux autorisant la chasse de certaines espèces. En Charente, celle du blaireau et du cormoran sont dans le viseur des associations.

La Ligue Protectrice des Oiseaux et l'Association pour la Protection des Animaux Sauvages veut faire annuler 23 arrêtés préfectoraux autorisant la chasse de certaines espèces, dont le cormoran.
La Ligue Protectrice des Oiseaux et l'Association pour la Protection des Animaux Sauvages veut faire annuler 23 arrêtés préfectoraux autorisant la chasse de certaines espèces, dont le cormoran. © Maxppp - Catherine Aulaz

La Ligue de protection des oiseaux et l'Association pour la protection des animaux sauvages ont déposé 23 référés contre des arrêtés préfectoraux autorisant la chasse pendant le confinement. Parmi eux, l'arrêté du 6 novembre signé par la préfète de Charente Magali Debatte. Dans leur viseur : l'autorisation de chasse des blaireaux et du cormoran, un oiseau protégé. 

La LPO accuse le lobbyisme de la chasse 

Pour Yves Verilhac, directeur général de la LPO, c'est la preuve de la toute puissance du lobby de la chasse.  "C'était quoi l'urgence de donner des dérogations ? Y avait-il des hordes de blaireaux qui déferlaient dans les champs ?" tacle-t-il. Selon le directeur de la LPO, "l'urgence est aux malades" et non aux "loisirs" des chasseurs. 

Le blaireau transmet la variole

Des accusions démenties par Benoît Prévost Revol, le directeur des territoires pour la préfecture de Charente. Selon lui, l’autorisation de la chasse aux blaireaux était justifiée par le risque de transmission de la variole. Un virus transmis par les blaireaux aux élevages bovins.  

Le directeur des territoires en Charente justifie également l’autorisation de chasse du cormoran. Certes "c’est un oiseau protégé mais il tue lui-même d’autres espèces protégées" explique le directeur. 

Interdiction de la chasse au mouflon, une victoire pour la LPO

La  LPO reste toute fois optimiste. Ce lundi soir, la justice lui a donné raison en Lozère concernant l’interdiction de la chasse au mouflon. Pour la Charente, il faudra attendre l’audience du tribunal administratif de Poitiers le 4 décembre.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess