Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Confinement : les animaux ont repris possession du parc du Château de Versailles

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La nature a repris ses droits dans le parc du Château de Versailles, fermé depuis le 15 mars. Les animaux, notamment, ont fait leur grand retour selon Alain Baraton, le jardinier en chef du parc.

Alain Baraton
Alain Baraton © Radio France - Pia Clemens

Écureuils, renards, oies, lapins ... Depuis le début du confinement, le parc du Château de Versailles a de nouveaux visiteurs réguliers. "Les animaux ont repris possession des lieux", témoigne Alain Baraton ce dimanche sur France Bleu Paris. Le jardinier en chef du parc du château de Versailles, confiné sur place, constate combien la nature a repris tous ses droits. 

"Depuis la fenêtre de mon bureau, j'ai en ce moment sous les yeux un lapin noir. Normalement, les lapins ne sortent que le soir, quand les grilles du parc sont fermées", confie le jardinier. Avec l'arrivée précoce du printemps, les fleurs aussi sont éclatantes. "Le parc est magnifique en ce moment, il explose de couleurs. Du côté du Hameau de la Reine, les lilas ploient sous le poids des fleurs". Mais Alain Baraton le trouve quand même bien vide. "Le parc est magnifique mais il manque les visiteurs." 

L'occasion de se mettre au jardinage

Alain Baraton invite par ailleurs tout le monde à se mette au jardinage "pour supporter avec davantage de patience le confinement. C'est le meilleur moyen de se vider la tête", selon le jardinier, et c'est une excellente activité à pratiquer en famille. "C'est l'école de la vie où toute la famille peut participer, en plantant des semis de légumes simples par exemple." 

Et pas besoin d'avoir un grand jardin pour s'y mettre. "Un petit jardin, un balcon et même une fenêtre bien exposée peuvent suffire." Alain Baraton conseille de commencer avec des choses simples comme des plantes aromatiques ou des radis : "Entre le moment où vous allez les semer et les croquer, le confinement ne sera même pas encore terminé. Vous allez pouvoir les voir grandir."  De nombreuses jardineries ont rouvert ces derniers jours. Plus d'excuses donc pour ne pas s'y mettre !

Choix de la station

À venir dansDanssecondess