Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Contre le Black Friday, les militants d'Extinction Rebellion bloquent les Galeries Lafayette de Rennes

L'opération était annoncée sur les réseaux sociaux depuis plusieurs jours. Les membres d'Extinction Rebellion bloquent ce vendredi matin les entrées des Galeries Lafayette pour protester contre le Black Friday.

Le mouvement Extinction Rebellion bloque ce vendredi matin les entrées des Galeries Lafayette à Rennes
Le mouvement Extinction Rebellion bloque ce vendredi matin les entrées des Galeries Lafayette à Rennes - François Rauzy

Rennes, France

Les membres du réseau Extinction Rebellion ont commencé leur action contre le Black Friday ce vendredi matin. Ils bloquent depuis 8h45 les entrées des Galeries Lafayette place de la République dans le centre ville de Rennes.

Il y a une centaine de personnes qui a déployé une banderole avec écrit "Block Friday, l'abus de production nuit gravement à la planète". Quelques tags ont également été constatés sur les murs du magasin. Tout au long de la matinée, l'ambiance a été festive, la manifestation se revendiquant comme "non-violente". Les militants ont pu échanger avec les passants, souvent ouverts au dialogue et pas opposés au blocage. 

Oumaïma, de l'association ANV-Cop 21 explique : "On cible les Galeries parce qu'il y a notamment de la surconsommation au niveau des vêtements, on achète deux fois plus de vêtements qu'il y a quinze ans, et pourtant ils durent deux fois moins longtemps. Il y a un problème de consommation, mais aussi de manière de fabriquer, les vêtements aujourd'hui sont beaucoup moins durables."

Les militants ont collé une affiche d'explications pour justifier leur action. - Radio France
Les militants ont collé une affiche d'explications pour justifier leur action. © Radio France - François Rauzy

L'action était annoncée depuis plusieurs jours sur les réseaux sociaux.

Gilles est retraité du milieu de la finance. Simple passant, il observe étonné l'action de ce vendredi matin, qu'il soutient néanmoins : "Je trouve que ça participe d'une bonne évolution de la société, parce qu'on a une société de consommation particulièrement destructrice. On vit comme s'il y avait X planètes et c'est complètement déconnant."

Peu après onze heures, la police a évacué les manifestants, parfois violemment. En rappelant que leur action, bien que non-violente, est illégale. Au moins deux personnes ont été interpellées ce vendredi matin.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu