Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Contre les éoliennes, les pêcheurs normands se mobilisent au Havre et à Cherbourg

Quelque 150 bateaux de pêche normands mais aussi bretons et venus des Hauts-de-France sont attendus ce vendredi matin dans les ports de Cherbourg et du Havre. Une mobilisation en opposition aux projets éoliens offshore développés le long du littoral.

Un champ d'éoliennes en mer.
Un champ d'éoliennes en mer. © Radio France -

C'est une mobilisation qui s'annonce pacifique, "mais qui doit permettre de replacer la question de l'éolien offshore dans le débat public à l'approche de l'élection présidentielle". Ces propos sont ceux de Mathieu Vimard, directeur adjoint de l'Organisation des pêcheurs normands qui fédère quelque 240 professionnels. La structure est à l'origine de la constitution d'un collectif baptisé Citoyens des Mers et dans lequel on retrouve aujourd'hui également des associations protectrices des paysages, comme Libre Horizon, ou encore Sea Shepherd qui lutte contre la préservation de la biodiversité marine. Tous sont aujourd'hui engagés dans un combat contre le développement de l'éolien offshore. Et c'est dans ce cadre que le collectif organise une double mobilisation à Cherbourg et au Havre, ce vendredi 24 septembre.

Publicité
Logo France Bleu

Manifestation dans les ports "éoliens" de la région

Ce sont ainsi environ 90 bateaux qui vont se rassembler au large du Havre et plus d'une soixantaine d'embarcations attendues face à la rade de Cherbourg vers 9 heures du matin, avant une entrée dans les deux ports normands pendant la matinée. "Les deux ports n'ont pas été choisis au hasard", précise Mathieu Vimard, "puisqu'ils abritent les usines normandes liées à la construction d'éoliennes". Une fois à quai, les manifestants ont prévu une rencontre avec les autorités au Havre ainsi qu'une délégation pour se rendre au forum LH2O qui se tient en ce moment dans le port de Seine-Maritime. Dans le même temps, à Cherbourg, les manifestants marcheront en direction de l'usine LM Wind Power qui fabrique les pales géantes des futurs parcs éoliens en mer. 

Pour un moratoire sur les parcs éoliens

"Ce que nous demandons, c'est un moratoire sur les projets de parcs éoliens", explique Philippe Calone, pêcheur au Havre. Et d'ajouter : "Il faut interrompre les projets le temps de disposer d'études établissant le rapport bénéfices/risques des éoliennes". Les pêcheurs opposés aux éoliennes s'inquiètent de l'impact des fondations sur les fonds marins, et sur la présence de la ressource. Ils pointent aussi du doigt le danger que représentent ces parcs avec des éoliennes dont les pales culmineront à plus de 100 mètres de haut et qui rendront les interventions en cas sauvetage, plus compliquées. Au delà de leurs craintes "catégorielles", ils remettent en cause l'idée que ces parcs éoliens seraient une solution efficace pour lutter contre le dérèglement climatique par la production l'électricité décarbonée.

Interpeller la population

Alors que le littoral normand est le plus concerné en matière de projets de parcs éoliens offshore avec 4 sites retenus (Dieppe-Le Tréport, Fécamp, Courseulles-sur-Mer et Barfleur), et que les premiers forages sur le site de Courseulles sont prévus l'an prochain, les manifestants qui prendront part à la mobilisation de ce vendredi 24 septembre veulent, disent-ils, "réveiller la majorité de la population qui ne s'est pas posée la question de la pertinence de ces choix industriels et énergétiques".

A noter que l'entrée attendue de plusieurs dizaines de bateaux de pêche dans le bassin de commerce du port de Cherbourg pourrait entraîner des perturbations de circulation dans la matinée (vers 10 heures) au niveau du pont tournant. 

Ma France : Économies d’énergie

Hausse généralisée du coût de la vie, risque de pénurie d’électricité ou de gaz, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent une grande consultation citoyenne autour des économies d’énergie. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres !

Publicité
Logo France Bleu