Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Convention citoyenne : Emmanuel Macron ne retient pas la limitation à 110 km/h sur autoroutes

- Mis à jour le -
Par , France Bleu

Emmanuel Macron a annoncé ce lundi écarter l'idée de limiter à 110 km/h la vitesse sur autoroutes. Le chef de l'Etat s'adressait devant les membres de la Convention citoyenne, à l'Elysée.

La Convention citoyenne proposait l'abaissement de 130 à 110 km/h de la vitesse autorisée sur autoroutes.
La Convention citoyenne proposait l'abaissement de 130 à 110 km/h de la vitesse autorisée sur autoroutes. © Maxppp - Fabien Cottereau

Emmanuel Macron a décidé lundi de "reporter le débat" sur la limitation à 110 km/h sur autoroutes, proposée par la Convention citoyenne pour le climat.

"La transition écologique ne doit pas se faire au détriment des communes, des régions les plus enclavées", a plaidé le chef de l'Etat, expliquant aussi vouloir éviter que les travaux de la convention ne "s'abîment dans une polémique". "Croyez-moi, je formule cette proposition en spécialiste", a-t-il lancé en souriant, en allusion à sa décision de limiter la vitesse sur certaines routes à 80 km/h, portée par son Premier ministre Edouard Philippe et très contestée.

Ce serait profondément injuste que votre travail se résume à cette proposition - Emmanuel Macron

"J'ai présenté beaucoup de grands plans très ambitieux, avec beaucoup de choses formidables qui ont parfois été résumés à une mesure ou une petite phrase. Et ce serait profondément injuste que tout votre travail se résume à cette proposition", a-t-il poursuivi .

Le spectre des 80 km/h encore très présent

Après les 80 km/h, mesure qui a été l'un des déclencheurs de la crise des "gilets jaunes", le gouvernement redoutait en effet de faire face à un nouveau chiffon rouge. L'association 40 millions d'automobilistes, opposée aux 80 km/h, est montée au créneau sitôt retenue, dimanche, par la Convention citoyenne pour le climat, la proposition des 110 km/h.

Sans attendre la décision d'Emmanuel Macron d'éventuellement la soumettre à référendum, 40 millions d'automobilistes avait lancé une pétition "Non aux 110 km/h sur autoroute" qui avait recueilli dimanche, selon elle, près d'un million de signatures.  

Selon deux sondages parus vendredi (Odoxa pour Le Figaro et Franceinfo et Elabe pour Réseau action climat), les Français sont opposés à environ 70% à l'abaissement de 130 à 110 km/h de la vitesse maximale sur autoroute.

-
- - -
Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu