Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Convention citoyenne pour le climat vote la proposition de référendum sur le "crime d'écocide"

-
Par , France Bleu

Les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat ont voté ce dimanche une proposition visant à soumettre à référendum la création du "crime d'écocide". Ils souhaiteraient également voir figurer la protection de l'environnement dans l'article 1 de la Constitution.

Emmanuel Macron à la Convention citoyenne pour le climat en janvier.
Emmanuel Macron à la Convention citoyenne pour le climat en janvier. © Maxppp - Stephane Lemouton

La Convention citoyenne pour le climat débat ce dimanche des propositions qui pourraient être soumises à référendum. Les 150 membres de cette assemblée se sont prononcés à une large majorité pour que la création du "crime d'écocide" soit introduite dans le droit pénal français après consultation de la population. Ils souhaiteraient également que la lutte contre le changement climatique figure dans l'article 1 de la Constitution. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

La ministre de la Transition écologique et solidaire doit recevoir le rapport final de la Convention citoyenne. Le principe d'un référendum sur certaines des propositions de l'assemblée n'est pas écarté par Elisabeth Borne qui s'y déclare "favorable" dans une interview au Journal du Dimanche. Les 150 citoyens tirés au sort qui compose la Convention climat ont rejeté samedi l'idée d'une réduction du temps de travail à 28 heures par semaine mais ils ont adopté toute une série de mesures dont la réduction de la vitesse à 110km/h sur les autoroutes. Cette Convention citoyenne pour le climat a été créée en réponse au mouvement des "gilets jaunes". Après avoir rendu leur rapport ce dimanche après-midi, ses membres doivent être reçus par Emmanuel Macron le 29 juin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess