Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Convention citoyenne pour le climat : un Lillois face à Emmanuel Macron

-
Par , France Bleu Nord, France Bleu

Emmanuel Macron a reçu lundi à l'Elysée les 150 membres de la Convention citoyenne pour le climat. Il s'est engagé à mettre en oeuvre la quasi totalité des propositions. Un Lillois de 29 ans, qui fait partie de ces citoyens tirés au sort, était présent. Lambert Allaerd a été désigné porte-parole.

Emmanuel Macron a reçu les 150 membres de la convention citoyenne pour le climat. Le Lillois Lambert Allaerd a été désigné porte-parole, et a rappelé "ses engagements" au président de la République.
Emmanuel Macron a reçu les 150 membres de la convention citoyenne pour le climat. Le Lillois Lambert Allaerd a été désigné porte-parole, et a rappelé "ses engagements" au président de la République. © AFP - Christian Hartmann

Emmanuel Macron reprend à son compte la quasi-totalité des 149 propositions de la Convention citoyenne pour le climat. Le chef de l'Etat a reçu, ce lundi à l'Elysée, les 150 citoyens tirés au sort, qui planchent depuis neuf mois sur la manière de rendre la France plus verte, avec cet objectif de diminuer de 40% les émissions de gaz à effet de serre d'ici à 2030

Le président a promis de transmettre au gouvernement ou au parlement, ces 146 propositions, voire d'organiser un référendum pour certaines d'entre elles. Il a également annoncé une enveloppe de 15 milliards d'euros supplémentaires pour la conversion écologique, ces deux prochaines années. 

Lambert Allaerd, citoyen lillois engagé

Un Lillois faisait partie de ces 150 citoyens. Lambert Allaerd, 29 ans, était chef de projet web. Cette aventure l'a tellement "changé" qu'il a changé de métier : il est en train de développer, à Euratechnologies, une application qui mesure l'impact environnemental des produits alimentaires.

C'était un honneur d'être porte-parole des 150.

Pendant sept week-end il a participé aux débats, et il a été tiré au sort pour être l'un des porte-paroles de cette Convention citoyenne. Ce lundi, il a donc pris la parole, au micro, pour s'adresser directement à Emmanuel Macron : "Je lui ai rappelé son engagement", raconte Lambert Allaerd, "je lui ai dit que notre expérience à la convention était un vrai nouveau souffle pour la démocratie, et qu'on souhaitait le voir perdurer dans les années qui viennent. C'était un honneur d'être le porte-parole des 150, un moment unique pour moi. On ne parle pas au président de la République tous les jours, dans les jardins de l'Elysée". 

Optimiste

Le jeune Lillois se dit "satisfait" du discours d'Emmanuel Macron qui a suivi. "C'est le point de départ d'une réussite. J'ai envie d'y croire, de m'investir pour voir ces propositions s'appliquer. Après, c'est la politique ! Je vais suivre ça de près. Si on est tous fédérés autour de ces mesures, c'est possible. Je suis optimiste".

ECOUTEZ : Lambert Allaerd, Lillois membre de la convention citoyenne pour le climat

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu