Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : la France risque-t-elle de manquer de médicaments ?

-
Par , France Bleu

Le coronavirus touche chaque jour un peu plus de pays et fait un peu plus de malades. Le problème, c'est que 80% des principes actifs des médicaments - les composants essentiels - sont fabriqués dans des usines notamment situées en Chine. La France risque t-elle de subir une pénurie de médicaments ?

Les laboratoires français ont de stocks de médicaments et de principes actifs pour plusieurs mois.
Les laboratoires français ont de stocks de médicaments et de principes actifs pour plusieurs mois. © Maxppp - Delphine Goldsztejn

Le coronavirus touche chaque jour un peu plus de pays et fait un peu plus de malades.  Même si il n'y a pas de traitement contre ce virus, il y a quand même des besoins en médicaments comme le Doliprane pour traiter les symptômes. Le problème, c'est que 80% des principes actifs, les composants essentiels des médicaments utilisés en France sont fabriqués dans des usines en Inde et surtout en Chine. La Chine où le coronavirus oblige tout le pays à tourner au ralenti. 

Est-ce qu'on pourrait manquer de médicaments en France ? 

Pour l'instant, il n'y a pas de risque de pénurie. Les autorités françaises de santé sont formelles : on ne risque pas de manquer de médicaments dans les semaines ou même les mois à venir. D'abord parce que les laboratoires ont des stocks. Aussi bien des stocks de médicaments que des stocks de matières premières pour les fabriquer. 

En plus, la Direction générale de la santé a demandé aux industriels de prévoir dès maintenant un plan B au cas où l'épidémie se prolonge. 

L'urgence de relocaliser en France, les usines de médicaments 

Au delà de la situation due à la crise du coronavirus, les ministres de l'Economie et de la Santé veulent que les industriels se remettent à fabriquer des médicaments en France. Car il existe déjà des problèmes d'approvisionnement. L'an dernier, la France a connu 400 à 500 ruptures de stocks de médicaments. Notamment des anticancéreux, des antibiotiques et des vaccins

Et il y a eu aussi une pénurie sur 1450 médicaments contre 40, il y a 10 ans. 

D'où ce besoin urgent de relocaliser en France les usines de médicaments. Appel à le relocalisation entendu par le groupe Sanofi. La semaine dernière, il a annoncé son intention de créer en France un site dédié à la fabrication des matières premières de médicaments.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu