Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus

Coronavirus : la qualité de l'air s'améliore en Champagne-Ardenne

-
Par , France Bleu Champagne-Ardenne

Après plus de 15 jours de confinement, Atmo Grand Est dresse un premier bilan de l'état de la qualité de l'air en Champagne-Ardenne. Même si il y a moins de dioxyde d'azote dans l'air, l'association enregistre toujours la présence de particules fines.

La traversée urbaine de Reims - Photo d'illustration
La traversée urbaine de Reims - Photo d'illustration © Radio France - Stéphane Maggiolini

C'était une nouvelle largement prévisible. La baisse de la circulation routière depuis le début du confinement général en France, estimée à 70% par Atmo dans la région Grand Est, entraîne une amélioration de la qualité de l'air.

La Champagne-Ardenne n'échappe pas à cette tendance selon Emmanuelle Drab-Sommesous, directrice déléguée d'Atmo Grand Est, l'association agréée pour la surveillance de la qualité de l'air dans la région : "Concernant les pollutions qui sont en relation directes avec les émissions liées au trafic, on a observé une diminution du dioxyde d'azote sur la première quinzaine de confinement de l'ordre de 54%."

Des particules dans l'air liées aux chauffages au bois 

Cette diminution n'est pas inédite. Elle arrive souvent sur des épisodes très courts, lorsque de forts vents dispersent les particules dans l'air. En revanche, c'est bien la première fois que ce faible taux de dioxyde d'azote s'inscrit dans la durée. 

Cela veut-il dire que le niveau de pollution peut s'approcher de zéro en Champagne-Ardenne ? Pas vraiment selon Emmanuelle Drab-Sommesous : "Il reste toujours les particules fines. Le taux est plutôt stable en ce moment mais on a quand même connu un pic le samedi 28 mars dans la région." Parmi ces polluants enregistrés, Atmo note une forte émission liée aux chauffages au bois ces derniers jours. 

Bien aérer son logement

Les Marnais et les Ardennais, comme tous les Français, sont aussi exposés à la pollution à l'intérieur même des appartements et des maisons. En plein confinement, Atmo Grand Est rappelle la nécessité d'aérer les logements au moins 10 minutes, matin et soir. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu