Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Coronavirus : les oiseaux sont-ils plus nombreux dans le nord Franche-Comté?

-
Par , France Bleu Belfort-Montbéliard

Plus d'un mois après le début du confinement, les oiseaux semblent plus présents en ville et plus joyeux sur les arbres. Mais ce n'est qu'une sensation, car selon la LPO du Territoire de Belfort, ces oiseaux ont toujours été présents.

Ici, une mésange bleue
Ici, une mésange bleue © Maxppp - Sylvestre

C'est le moment pour apprendre à reconnaître le chant d'un rougequeue à front blanc, ou celui d'un moineau domestique. Avec la baisse du nombre de voitures sur les routes de Franche-Comté, certains ont peut-être ressenti la sensation que la nature a repris ses droits, ou du moins le sentiment de voir et d'entendre plus d'oiseaux. Cela n'est qu'une sensation estime Bernard Marconot, coordinateur bénévole du groupe local de Belfort de la Ligue de Protection des Oiseaux de Franche-Comté.

Les Franc-comtois plus attentifs en période de confinement 

"_Je suppose qu'étant donné qu'il y a moins de circulation, que les gens sont en confinement, les habitants n'ont pas le choix : ils ont plus l'occasion d'écouter ce qu'il se passe autour de chez nous. On entend certainement mieux les chants d'oiseaux mais je pense qu'_on y fait surtout plus attention en cette période" assure le spécialiste des oiseaux, qui invite les Francs-comtois à s'amuser à les reconnaître sur leur site internet local de la LPO

Des dizaines d'espèces vivent en ville

Pour Bernard Marconot, qui observe le monde des oiseaux pour le compte de la LPO comme bénévole depuis "plus de 20 ans y compris à Belfort ", il existe une "diversité en ville que plupart des gens ne connaissent pas". Ainsi entre 20 à 30 espèces différentes se côtoient en ville : "_le grimpereau des jardins_, la sittelle torchepot, le chardonneret élégant, la fauvette à tête noire, le pouillot véloce pour en citer quelques-uns". Un passionné d'oiseaux propose également sur son site "quelques enregistrements réalisés en région Bourgogne-Franche-Comté entre les années 1980 et maintenant". Il y a regroupé les chants et cris d’environ 120 espèces.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess