Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Corrèze : pourquoi y a-t-il une alerte à la pollution aux particules fines pendant 48 heures ?

-
Par , France Bleu Limousin

Après la Haute-Vienne touchée mercredi, l'alerte à la pollution aux particules fines s'étend à la Corrèze pour 48 heures. Les autorités recommandent d'éviter les activités physiques en extérieur mais conseillent également aux automobilistes de réduire la vitesse sur les axes routiers.

Sur la route, un ciel trouble, jaune encore avec du sable du Sahara
Sur la route, un ciel trouble, jaune encore avec du sable du Sahara © Radio France - Nathalie Broutin

Après l'alerte et les recommandations lancées mercredi en Haute-Vienne, la pollution aux particules fines touche désormais la Corrèze ce jeudi. Selon la préfecture, l'épisode pourrait durer 48 heures.

Une fois encore, les poussières de sable du Sahara, portées par des vents de sud-ouest, sont la principale cause de cette pollution atmosphérique, qui donne selon les heures et la météo un ton très orangé au ciel et à l'atmosphère. Mais les pouvoirs publics soulignent que le trafic auto, le chauffage domestique - et notamment les feux de cheminée - et certaines activités industrielles intensifient cette situation de pollution.

En conséquence, la préfecture de la Corrèze a déclenché le niveau "seuil d'alerte et de recommandations" et prescrit plusieurs mesures applicables dans le département. Ainsi, elle recommande aux automobilistes de réduire leur vitesse de 20 km/h sur les axes routiers et demande également d'éviter les feux de jardins ou encore les incinérations industrielles.

Attention également aux activités sportives en extérieur pour les personnes sensibles aux affections respiratoires.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess