Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Corse : « l’érosion du littoral imposera une recomposition spatiale »

-
Par , , France Bleu RCFM

Stéphane Buchou (LREM) est chargé par le premier ministre d’une mission parlementaire sur le trait de côte. Il effectue un tour de France des littoraux. Il a donc fait étape en Corse où l’érosion du littoral imposera dans les prochaines années des décisions lourdes.

L'érosion du littoral nécessitera un recul des constructions dans les terres
L'érosion du littoral nécessitera un recul des constructions dans les terres © Maxppp -

Quelles solutions à l’érosion du littoral ? En existe-t-il vraiment une ?
En Corse diverses mesures ont été mises en œuvre. Digues, épis, bambous, sacs géants en géotextile etc…  Les investissements nombreux et couteux ont permis, au mieux, de ralentir le phénomène sans jamais le stopper. Dès lors, il faudra envisager d’autres pistes, plus radicales peut-être, pour ne plus avoir à subir les assauts de la mer qui seront de plus en plus fréquents en raison du changement climatique.
L’une d’elles consisterait à un réaménagement du territoire, une piste avancée par Stéphane Buchou. Le député (LREM) de Vendée est chargé par le Premier Ministre d’une mission parlementaire relative à l’érosion du trait de côte. « Jusque-là, la principale action menée contre l’érosion côtière a été la défense contre la mer. Mais l’objectif aujourd’hui est de passer plutôt à une _logique d’aménagement du territoire_, et de regarder comment une habitation ou des biens professionnels menacés peuvent être aménagés différemment ou reculer dans les terres. »  

Stéphane Buchou : " Il faut passer d'une logique de défense contre la mer à une logique d'aménagement du territoire"

La mise en œuvre de cette politique de recul dans les terres aurait un coût important. Mais les financements restent à étudier. L’idée d’un fond spécifique semble faire son chemin.

Stéphane Buchou : "il faut avoir un projet de territoire avant de parler financements"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu