Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Côte-d'Or : la présence plus importante des frelons asiatiques inquiète les apiculteurs

-
Par , , France Bleu Bourgogne

C'est une menace prise très au sérieux par les apiculteurs de Côte-d'or. Les frelons asiatiques sont de plus en plus nombreux dans notre département, et ça inquiète la profession, car leur présence est synonyme de stress dans les ruchers de notre département.

Un frelon asiatique (illustration)
Un frelon asiatique (illustration) © Maxppp - DAVID BECUS

Les frelons asiatiques sont de plus en plus nombreux dans notre département. Une trentaine de nids ont été signalés en 2020 au syndicat apicole de Côte-d'Or contre une dizaine au début des années 2010. Et avec l'arrivée du printemps, les femelles se réveillent pour créer de nouveau nids. 

L'inquiétude des apiculteurs

Et forcément ça inquiète la profession car le frelon gêne le travail des colonies d'abeilles. Jean-Michel Thierry possède 70 ruches à Sainte-Colombe-sur-Seine, "notre activité dépend de l'activité de la ruche et mais quand le frelon est là, la colonie cesse de travailler et tout s'en ressent, que ce soit la multiplication des colonies." L'apiculteur raconte qu'il a reçu récemment le signalement de plusieurs attaques de frelons contre un rucher du côté de Noiron-sur-Seine, "et il y a eu pas mal de pertes" soupire-t-il.

Les pesticides, une mauvaise solution

Mais la solution ne viendra pas des pesticides alerte Philippe Leblond de l'association Sauvegarde des Abeilles Gardiennes de l'Environnement (SAGE). "Ça va faire des insectes imbibés de produits chimiques qui vont tomber au sol, virevolter un peu partout et qui vont faire un excellent appât pour des oiseaux qui vont donner ça aux jeunes, et au final ça détruit toute une chaîne de biodiversité !"

"On ne s'improvise pas désinsectiseur comme ça" Philippe Leblond de l'association SAGE

Car des alternatives existent, comme de de remplir une bouteille de sirop aux fruits rouges ou avec de la bière. 

Pour afficher ce contenu Twitter, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d’utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix
Choix de la station

À venir dansDanssecondess