Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Créer des îlots de fraîcheur grâce à des "éco-pavés" : une expérimentation menée à Caen et Alençon

Comment réduire la sensation de chaleur en centre-ville l'été ? Pour répondre à cette question, l'Ecole Supérieure d'ingénieurs des travaux de la construction de Caen lance une expérimentation. Des pavés fabriqués à base de coquillages pourraient stocker l'eau de pluie et la restituer. Explications.

Exemple d'un pavé drainant créé par l'ESITC Caen.
Exemple d'un pavé drainant créé par l'ESITC Caen. © Radio France - Léa Dubost

Les "éco-pavés" de l'Ecole Supérieure d'ingénieurs des travaux de la construction de Caen (ESITC) n'ont pas fini de faire parler d'eux ! En 2015, l'école a posé un brevet pour des pavés fabriqués à base de coquillages, notamment de coquilles Saint-Jacques. Leur but initial était d'améliorer l'évacuation des eaux de pluie et ainsi prévenir les risques d'inondations

Les ingénieurs cherchent maintenant à stocker cette eau de pluie, afin de la restituer et de créer des îlots de fraîcheur en centre-ville. Des études vont donc être menées via des chantiers expérimentaux à Caen et Alençon dès cet été. Le projet "Fresh-écopavers" se déroulera jusqu'en 2022.

Répondre aux contraintes du réchauffement climatique

"Les pavés sont déjà présents dans plusieurs villes de France. L'idée maintenant, c'est de savoir si le pavé drainant qui infiltre l'eau dans le sol, peut aussi la restituer, sous forme de vapeur ou de gouttelettes, pour rafraîchir la température de surface", explique Mohamed Boutouil, directeur de recherche à l'ESITC. 

Des pavés drainants vont donc être installés sur des parkings, ou des rues, à Caen et Alençon. Ils seront équipés de capteurs, pour mesurer la quantité d'eau, le débit, la température et la capacité à restituer l'eau. Des études ont déjà été menées l'été dernier sur le parking de l'école : 10 degrés de différence à la surface ont été observés entre les pavés et le béton.

Des pavés drainants sont déjà installés sur le parking de l'ESITC de Caen ce qui permet à l'école de mener différentes expériences.
Des pavés drainants sont déjà installés sur le parking de l'ESITC de Caen ce qui permet à l'école de mener différentes expériences. © Radio France - Léa Dubost

"On observe une accentuation des périodes à la fois de pluie et de chaleur. L'idée, c'est donc de réfléchir à aménager notre espace urbain et l'adapter au changement climatique, pour diminuer cette sensation de chaleur qui provient du sol quand le soleil tape sur le béton", poursuit Mohamed Boutouil.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess