Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Creuse : la préfecture prend un arrêté vigilance eau

-
Par , France Bleu Creuse

La Creuse n'est pas encore en situation de sécheresse. Mais le risque existe toujours, et la préfecture anticipe. Un arrêté de vigilance a été publié il y a quelques jours, pour faire de la prévention et demander aux creusois de faire attention.

La Tardes
La Tardes © Radio France - Olivier Estran

La préfecture de la Creuse demande aux creusois de faire attention : même si les pluies des dernières semaines laissent à penser que le risque d'une sécheresse comme celle de 2019 est lointain, les services de l'Etat n'excluent pas le scénario d'une pénurie d'eau cet été.

L'arrêté a été publié le 21 juin dernier. Mais la préfecture a attendu la fin des élections régionales et départementales pour communiquer sur le sujet. Le document place la Creuse en état de "vigilance", afin "d'anticiper l'évolution de la situation de sécheresse."

Pour afficher ce contenu Scribd, vous devez accepter les cookies Mesure d'audience.

Ces cookies permettent d’obtenir des statistiques d’audience sur nos offres afin d’optimiser son ergonomie, sa navigation et ses contenus. 

Gérer mes choix

Cet arrêté ne contient aucune contrainte : les services de l'Etat veulent encourager les gens à faire attention à leur usage d'eau au quotidien : passer moins de temps sous la douche, arroser son jardin tôt le matin, récupérer l'eau de pluie. La préfète de la Creuse Virginie Darpheuille mise sur le bon sens des creusois.

La préfète de la Creuse, Virginie Darpheuille

En juin et en mai il a beaucoup plus, bien plus que ce que ne prévoyaient les services de l'Etat.  Mais ça n'éloigne en aucun cas le risque d'une sécheresse. "On est très fortement dépendant de la pluviométrie instantanée, explique Roger Ostermeyer, chef du service environnement risque à la préfecture, et quelques jours sans pluie, surtout si les températures sont importantes et s'il y a du vent, suffisent pour assécher les cours d'eau et pour amoindrir les réserves."

La préfecture ne s'interdit pas de décider de restrictions pendant l'été. Avec une idée en tête : éviter une sécheresse catastrophique, comme celle de 2019.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess