Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Creuse : les petits propriétaires forestiers du Grand Guéret se fédèrent pour mieux gérer leurs parcelles

-
Par , France Bleu Creuse

Se grouper pour mieux gérer. Des petits propriétaires forestiers de l'agglomération du Grand Guéret se rassemblent pour mettre en commun la gestion de leurs parcelles.

La Creuse compte 48 000 propriétaires qui se partagent 130 000 hectares de forêt
La Creuse compte 48 000 propriétaires qui se partagent 130 000 hectares de forêt © Radio France - Mélanie Kuszelewicz

C'est une grande première dans l'agglomération du Grand Guéret. Une association de propriétaires forestiers se monte sous l'impulsion du Centre régional de la propriété forestière. L'assemblée générale constitutive se réunit ce jeudi soir à Saint-Sulpice-le-Guérétois. L'objectif de cette Association Syndicale Libre de Gestion Forestière est de regrouper un maximum de petits propriétaires pour mettre en place une gestion commune de leurs parcelles.

Une forêt morcelée

Sur le territoire du Grand Guéret, il y a beaucoup de petits propriétaires qui possèdent un, deux ou trois hectares de forêt. "Ce qui pose des problèmes en terme de gestion" explique David Provost, chargé de mission du Centre régional de la propriété forestière. Seuls les gros propriétaires, qui possèdent plus de 25 hectares de forêt sont soumis a un plan de gestion. "Mais si vous avez 10 propriétaires qui sont plus ou moins voisins et qui ont trois hectares chacun, et bien à dix, ça fait 30 hectares contigus et on peut faire des choses intéressantes". La plupart des peuplements de ces petits propriétaires ont peu de potentiel économique. "On a beaucoup de taillis de châtaigniers qui sont valorisés soit pour faire du piquet, du bois de chauffage ou de la pâte à papier. On va essayer d'aller vers de la valorisation un peu plus noble, vers la menuiserie, la charpente".

Ensemble on est plus fort

Plusieurs réunions publiques ont été organisées pour informer les propriétaires et leur présenter ce projet. Une quinzaine de propriétaires ont déjà répondu présents et selon David Provost, l'association devrait démarrer avec au moins 100 hectares de forêt. Il espère convaincre d'autres propriétaires à les rejoindre. Moyennant 20 euros par an, ils auront "un plan de gestion de leurs forêts sur les 10 ou 15 années qui viennent. Ils pourront mutualiser les coûts des coupes ou des travaux. Et ils auront droit à des subventions publiques plus importantes. Le fait de se rassembler, ça permet d'inverser le rapport de force entre les exploitants et les propriétaires. Ensemble on est plus fort".

L'Assemblée Générale Constitutive de l'association aura lieu ce jeudi 24 septembre à 19h à la salle polyvalente de Saint-Sulpice-le-Guéretois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess