Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Crise des déchets en Corse : l’ultimatum des maires

-
Par , , France Bleu RCFM

Alors que le blocage du centre d’enfouissement de Viggianellu continue et que les balles de déchets s’accumulent aux abords des communes, des maires perdent patience. En région Ajaccienne comme dans le Cap Corse certains menacent de ne plus cotiser au Syvadec.

Les balles de déchets dégradées sur le site de stockage de déchets de Saint Antoine
Les balles de déchets dégradées sur le site de stockage de déchets de Saint Antoine © Radio France - Lauriane Havard

La CAPA, le Celavu - Prunelli, l’Ornanu Taravu et l’Ouest Corsica pointent du doigt le Syvadec, dans sa gestion de la crise des déchets. Alors que la situation empire à Ajaccio au col Saint Antoine mais aussi dans les autres centres de stockage provisoires de balles de déchets, ces quatre collectivités proposent un plan de sortie de crise. 

Le Syvadec mis en demeure 

Avant la réunion de ce jeudi prévue à Corte entre tous les acteurs du dossier, ces quatre EPCI qui représentent environ 118 000 habitants ont fait un état des lieux. Première information concernant St Antoine ? où un collectif menace de bloquer là aussi, une partie des ordures est retirée chaque jour même si cela ne suffira probablement pas. Après accord du Syvadec, 35 tonnes de déchets en balles sont extraites désormais chaque jour de St Antoine, sur les 8 800 stockées là-bas. Un site où les goélands et surtout les mouches prolifèrent, donnant des inquiétudes aux riverains.

Site de Saint Antoine, Ajaccio - Radio France
Site de Saint Antoine, Ajaccio © Radio France - Olivier Castel

Le président de la CAPA Laurent Marcangeli

Les intercommunalités d'Ornanu Taravu, de l'ouest Corsica et de Celavu Prunelli, voient leurs centres provisoires arriver à saturation, et le surplus stocké en balles à St Antoine, ce qui ralenti le déstockage. Vighjaneddu étant bloqué aux autres territoires par Valincu Lindu, les déchets retirés de St Antoine sont envoyés à Prunelli di Fium'orbu, également limité à 120 tonnes par jour. Les 4 EPCI demandent donc au Syvadec de trouver une solution, et menacent de ne plus cotiser. Dans le plan de sortie de crise proposé, la révision du plan déchets est demandée pour y intégrer le combustible solide de recyclage, pour le projet d'usine de tri de la CAPA, ainsi que de travailler sur l'export.

Les balles de trop 

Un maire du Cap Corse bloque le centre de stockage provisoire de déchets ménagers de son village. Il s’agit de Thomas Micheli, le maire d’Ersa. Avec 350 tonnes en fin d'année, 150 en début, l’édile évoque près de 500 tonnes de déchets stockés actuellement sur sa commune et s’en est trop pour lui. Il dit avoir averti les autorités compétentes que le site n’était pas adapté et proche du captage d'eau de la commune, sans réponse. Thomas Micheli ne lèvera donc pas son blocage tant qu'il n'aura pas l'assurance que plus aucune balle de déchets ménagers ne sera stocké à Ersa, et que celles présentes seront évacuées

Le village d'Ersa dans le Cap Corse - Aucun(e)
Le village d'Ersa dans le Cap Corse - DR/

Thomas Micheli, maire d’Ersa.

Le Syvadec refuse de réagir et le président de l'office de l'environnement était injoignable ce mercredi.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu