Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Crise des déchets en Corse : le Syvadec prend les devants

-
Par , , France Bleu RCFM

Réunis ce jeudi à Corte les membres du syndicat au grand complet ont décidé la mise en balles des déchets et leur stockage sur les 9 quais de transfert de l'ile en attendant la réouverture de Viggianellu.

Pour éviter la crise, le Syvadec a décidé la mise en balles des déchets et leur stockage sur les 9 quais de transfert de l'ile
Pour éviter la crise, le Syvadec a décidé la mise en balles des déchets et leur stockage sur les 9 quais de transfert de l'ile © Maxppp - maxppp

Corse, France

La mise en balles des déchets décidée ce jeudi par le Syvadec n’est évidemment qu’une solution transitoire, elle s’est couplée à un appel lancé à l’État et la collectivité de Corse afin de relancer les discussions pour trouver des solutions pérennes au niveau sanitaire, environnemental et technique avant que de nouveaux centres de stockage soient opérationnels.  Il a également été demandé aux habitants de garder au maximum leurs déchets chez eux et d'accentuer encore un peu plus le tri. Les discussions ont aussi évidemment porté sur la décision prise par la préfète de Corse d'ouvrir un nouveau site de traitement à Viggianellu, ce qui n'a pas manqué d'animer les discussions.

Éviter les sanctions et la crise sanitaire

Il faut dire que pour les élus, l’enjeu est de taille : ils doivent impérativement régler la question du tri avant 2023, car passé ce délai Bruxelles sanctionnera  les communes qui enfouiront sans trier, comme c’est encore trop le cas. Trier un maximum pour enfouir un minimum, c’est ce que prévoit le plan voté par l’assemblée de Corse, sauf qu’à ce jour, plus aucune commune ne veut accueillir de centres d’enfouissement avec leurs multitudes de nuisances. 

La colère exprimée par les habitants de Viggianellu s’est aussi exprimée lors de la réunion du Syvadec à Corte, même si on y a appris l’existence de discussions avec la préfète de Corse sur l’exploitation possible du centre de Viggianellu. Et il y a urgence pour éviter une crise sanitaire. En attendant 2020, avec la remise à zéro des compteurs relatifs aux milliers de tonnes de déchets à enfouir annuellement, le Syvadec a donc décidé cette mise en balles.

François Tatti, président du Syvadec - Radio France
François Tatti, président du Syvadec © Radio France - RCFM

Retrouvez l’interview de François Tatti, président du Syvadec, invité de la rédaction ce vendredi sur RCFM.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu