Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Dans l'Indre, il n'y a pas de risques de pénurie d'eau potable

-
Par , France Bleu Berry

La quasi-totalité de la France est frappée par la sécheresse. Végétation grillée, animaux qui souffrent, mesures de restriction d'usage de l'eau : les conséquences sont nombreuses. Mais dans l'Indre, il n'y a pas de risques de pénurie d'eau potable.

Les robinets ne sont pas encore à sec
Les robinets ne sont pas encore à sec © Maxppp - Lionel VADAM/PHOTOPQR/L'EST REPUBLICAIN

Indre, France

C'est l'une des conséquences les plus extrêmes de la sécheresse : par endroit, des habitants sont privés d'eau potable. En Corrèze, 4 000 personnes doivent être ravitaillées par des camions-citerne. Dans la Creuse, la ville de Guéret pourrait bientôt avoir recours à cette solution et va devoir puiser dans un plan d'eau à proximité. La Creuse est un département limitrophe de l'Indre. La question se pose donc de savoir si les Indriens peuvent aussi manquer d'eau potable dans les prochaines semaines.

Pas de pénurie d'eau potable dans l'Indre

À cette date, en cette fin du mois d'août, il n'y a pas de risque de pénurie. La SAUR n'a pas été contactée pour des problèmes d'approvisionnement en eau potable. Le niveau des nappes phréatiques est bas, mais la situation n'est pas encore alarmante. Certaines mesures de restriction d'usage de l'eau en vigueur dans tout le département de l'Indre permettent de ne pas trop puiser d'eau. 

La différence avec la Creuse, c'est que les nappes phréatiques sont très rocheuses. Elles se remplissent très vite mais se vident aussi très rapidement quand il fait chaud. On retrouve d'ailleurs un peu ce type de profils dans le sud de l'Indre. Il faut donc rester vigilant.

Chaque semaine, l'Observatoire de la ressource en eau se réunit. Il permet de faire un point sur la situation des cours d'eau et des nappes phréatiques. Dans l'Indre, 25 capteurs sont installés. Et 14 montrent un taux de remplissage très faible des nappes. 

Et puis dans l'Indre, des investissements ont été réalisés pour trouver d'autres sources d'eau potable. En février dernier, le syndicat des eaux de l'Igneraie a foré à Vicq-Exemplet. Il permet de sécuriser la distribution d'eau pour dix communes : Vicq Exemplet donc mais aussi Lacs, La Berthenoux ou encore Saint Christophe en Boucherie.

Choix de la station

France Bleu