Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Dans le bassin de la Douve, on bichonne les cours d'eau

-
Par , France Bleu Cotentin

Faire attention à l'eau, préserver sa qualité : la communauté d'agglomération du Cotentin a mené des travaux d'aménagement tout cet été sur le bassin versant de la Douve. D'autres sont prévus dans la Hague et vers les Pieux

Des passerelles et des clôtures pour préserver les cours d'eau dans le secteur de Rauville-la-Bigot
Des passerelles et des clôtures pour préserver les cours d'eau dans le secteur de Rauville-la-Bigot © Radio France - Jacqueline FARDEL

Rauville-la-Bigot, France

Ces travaux sont indispensables à l'équilibre écologique : préserver la faune, la flore, la qualité de l'eau, limiter l'impact des crues. D'autant qu'il faut se mettre aux normes européennes. 

Dans le secteur, ça représente des dizaines de kilomètres de rivages, aujourd'hui souvent laissés à l'abandon par les propriétaires et où les cheptels peuvent faire des dégâts. 

Des parcelles à l'abandon ou mal entretenues

La communauté d'agglomération du Cotentin, la CAC a donc pris le relais avec le nettoyage des rives, l'aménagement de passerelles, de clôtures ou de lavoirs 

Des passerelles ont été aménagées pour permettre au bétail de passer sans abîmer les cours d'eau - Radio France
Des passerelles ont été aménagées pour permettre au bétail de passer sans abîmer les cours d'eau © Radio France - Jacqueline FARDEL

Exemple dans les environs de Rauville-la-Bigot, près des Pieux, traversés par 23 kilomètres de cours d'eau.  Le long de l'Asseline, Clovis Le Roy, technicien pour la gestion des milieux aquatiques, a supervisé le travail en partenariat avec les propriétaires, qui prennent ensuite le relais. " On est là pour accompagner les propriétaires et leur montrer la bonne gestion. 

Souvent on trouve des parcelles abandonnées, ou alors au contraire "trop" entretenues : par exemple on coupe tous les arbres. Or, ça expose le cours d'eau au soleil, ça réchauffe l'eau et c'est mauvais pour certains poissons par exemple. 

Le montant estimé des travaux est de 1 millions d'euros sur l'ensemble du bassin, financé majoritairement sur les 500 kilomètres de berges du bassin de la Douve par l'Agence de l'Eau seine Normandie, al région Normandie et la communauté d'agglomération du Cotentin

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu