Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des poussières couleur jaune avec des résidus radioactifs

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Normandie (Calvados - Orne), France Bleu Besançon

L'Association pour le contrôle de la radioactivité dans l'ouest (ACRO) a réalisé des analyses sur les poussières que l'on trouve sur les voitures ou encore les tables de jardins depuis quelques jours. Ces particules viennent du Sahara et ont une substance radioactive.

Certains mobiliers de jardin sont recouverts d'une fine couche jaune depuis quelques jours.
Certains mobiliers de jardin sont recouverts d'une fine couche jaune depuis quelques jours. © Radio France - Francis Gaugain

Vous avez peut-être aperçu de fines couches jaunes à l'extérieur depuis la semaine dernière. Des poussières qui restent sur les pare-brises de voitures, ou encore les tables et chaises de jardin. Une phénomène qui n'est pas nouveau, avec les vagues d'air chaud en provenance de l'Afrique du nord. L'association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest (ACRO), installée à Hérouville-Saint-Clair, a analysé ces substances début février. 

Pierre Barbey, conseiller scientifique bénévole du laboratoire, a réalisé des prélèvements à La Chapelle-des-Bois dans le Haut-Doubs, où le phénomène était particulièrement spectaculaire, à l'occasion d'une sortie-raquettes.

Les essais nucléaires pointés du doigt

Le laboratoire a découvert un composant radioactif : le Césium 137. On peut également le trouver autour de la centrale de Fukushima au Japon par exemple, après la catastrophe nucléaire de 2011. Cette substance reste dans l'air, après une explosion atomique. Il s’agit d’un radioélément artificiel qui n’est pas présent naturellement dans le sable. 

Il faut remonter au tout début des années soixante pour comprendre son origine. À cette époque, plusieurs pays occidentaux réalisaient des essais nucléaires atmosphériques, surtout dans l'hémisphère nord. La France en a effectué notamment dans le Sahara algérien. D'importantes pollutions ont donc été dispersées dans l'air. 

Cet fine couche jaune est en réalité composée d'une substance radiative.
Cet fine couche jaune est en réalité composée d'une substance radiative. © Radio France - France Gaugain

C'est ce sable en question qui remontent sur l'Europe avec le vent. Toutefois, à la différence du Césium 137 que l'on trouve au Japon, la substance radioactive du Sahara a plus de 30 ans . "C'est la limite de sa période physique, explique Pierre Barbey, conseiller scientifique bénévole du laboratoire ACRO. Cela veut dire qu'au bout de trente ans, il ne reste que la moitié de sa radioactivité. Et au delà on atteint les 1%. " Soixante ans plus tard, la substance nucléaire est donc quasi nulle (80 000 Becquerel au km2 ndlr). 

Pas d'effet sur la santé ? 

Quelques nuages de sable, comme ceux de ces derniers jours, ont peu d'effets sur la santé. Pour le laboratoire calvadosien ACRO, ces analyses permettent surtout de montrer, les dégâts encore visibles des essais nucléaires. "Les risques sont pour les gens sédentaires ou nomades de la région du Sahara. Eux, ils ont cet environnement, qui est constamment pollué depuis longtemps. Nous ce n'est qu'un passage", continue Pierre Barbey. 

La neige du Haut-Doubs recouverte de sable : c'est là que Pierre Barbey a réalisé ses prélèvements.
La neige du Haut-Doubs recouverte de sable : c'est là que Pierre Barbey a réalisé ses prélèvements. - Pierre Barbey, association pour le contrôle de la radioactivité dans l'Ouest.
Choix de la station

À venir dansDanssecondess