Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Début de l'enquête publique de la ZAC Jardin du Val Ouest

-
Par , France Bleu Orléans

Entre Loire et Loiret, la ville d'Orléans va aménager un nouveau quartier résidentiel. Les maisons et logements de cette ZAC Jardin du Val Ouest, seront construits sur de grandes parcelles, avec l'obligation de prendre en compte le risque inondation. L'enquête publique est lancée ce lundi.

Des maisons individuelles seront construites avec ce projet d'aménagement de la ZAC du Val Ouest
Des maisons individuelles seront construites avec ce projet d'aménagement de la ZAC du Val Ouest - (photo Mairie d'Orléans)

A Orléans, le projet de la ZAC Jardin du Val Ouest entre dans une nouvelle phase. L'enquête publique portant sur la demande d'autorisation au titre de la Loi sur l'eau, démarre ce lundi. Elle va durer un mois. 

Avec ce projet, la ville d'Orléans souhaite construire un nouvel espace résidentiel situé dans le quartier St Marceau, en limite de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin et Olivet. Il s'étend sur une cinquantaine d'hectares entre la Loire et le Loiret. Il est prévu à terme d'avoir 450 logements dont 60% de maisons individuelles et 15% de logements sociaux, la partie sud sur 13 hectares restera en zones agricoles.

Etre résilient face au risque inondation

"Ces terrains sont d'anciennes pépinières" explique Jean-Paul Imbault, l'adjoint au maire chargé de la "Ville jardin" et de la biodiversité. "Les futurs acquéreurs devront respecter le cadre naturel existant, on n'aura plus le droit de planter des haies de cyprès ou de thuyas. Cela sera indiqué dans le cahier des charges et cela permettra d'avoir un environnement qui sera presque naturel avec des haies fleuries, des haies bocagères. 

En raison du risque d'inondation il n'y a pas la possibilité de construire des murs pour délimiter les parcelles il faut que l'eau reste toujours libre d'aller venir". Jean-Paul Imbault salue un projet très innovant "actuellement il n'existe aucun lotissement conçu de cette façon" se réjouit-il.

Vue aérienne de la zone du futur Jardin du Val Ouest
Vue aérienne de la zone du futur Jardin du Val Ouest - (PHOTO Mairie d'Orléans)

L'objectif de la mairie d'Orléans est de réaliser également une coulée verte pour les piétons et les vélos, "elle partira du haut d'Olivet, près du Loiret, cela permettra de se promener et de circuler tranquillement et cela offrira une perspective incroyable sur la cathédrale, la vue sera vraiment magique" assure l'adjoint chargé de la biodiversité.

Jean-Philippe Grand s'oppose au projet

Cette future ZAC Jardin du Val Ouest, l'élu écologiste Jean-Philippe Grand ne veut pas en entendre parler. Il a exprimé son désaccord lors du conseil municipal, jeudi dernier (19 novembre). "Je m'interroge sur l'utilité de ce projet qui a été revu à la baisse depuis la présentation de l'aménagement (450 logements sont prévus à la construction au lieu de 559 à l'origine du projet) mais nous devrions aller plus loin et renoncer. Dans la période que nous traversons il me parait judicieux de ne pas aménager des territoires qui risquent de se trouver inondés et donc réduire à néant ce qui aura pu être fait. Nous ne devons pas aller vers ce type d'investissements" a-t-il conclu.

Le coût pour la Ville d'Orléans de ce projet est estimé à 21,5 millions d'euros. L'enquête publique débute ce lundi 23 novembre et va durer jusqu'au 22 décembre. 

Le dossier de l'aménagement de la ZAC Jardin du Val Ouest est consultable sur le site internet www.loiret.gouv.fr , à la mairie de proximité de St Marceau, dans les mairies d'Orléans et de Saint-Pryvé-Saint-Mesmin. L'avis du commissaire-enquêteur est attendu au premier trimestre 2021. Le début des travaux sur l'espace public est prévu en mai prochain. Les premières constructions des logements et maisons n'auraient pas lieu avant deux ans.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess