Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Déchets : la colère de la maire de Baguer-Pican contre les dépôts sauvages

-
Par , France Bleu Armorique

La maire de Baguer-Pican, près de Dol-de-Bretagne (Ille-et-Villaine), s'indigne des dépôts sauvages qui polluent sa commune. Alors que de très nombreuses villes doivent faire face comme elle à ces incivilités, Sylvie Duguépéroux a du porter plainte à plusieurs reprises.

Des dépôts sauvages sur la commune de Baguer-Pican (Ille-et-Vilaine)
Des dépôts sauvages sur la commune de Baguer-Pican (Ille-et-Vilaine) - Image fournie à France Bleu

Sylvie Duguépéroux, maire de Baguer-Pican, une commune de 1700 habitants, près de Dol-de-Bretagne, est en colère. Alors qu'une déchetterie intercommunale est implantée dans sa ville, elle constate que les dépôts sauvages de déchets continuent venant de particuliers, mais aussi de professionnels : "On a eu des containers-relais à vêtements où les gens déposent leurs sacs à côté. On a eu des branches d'arbres et de la terre végétale sur un terrain communal."

Une casse auto s'est montée sur un terrain privé sans autorisation. - Sylvie Duguépéroux

L'élue fait remarquer qu'elle n'est pas la seule dans cette situation car beaucoup de ses collègues maires se plaignent aussi d'un incivisme grandissant notamment du quotidien avec ces mégots par terre ou encore des masques jetés dans la rue.

Plaintes déposées

S'il est difficile de retrouver les particuliers auteurs de ces incivilités, la maire a pu tout de même porter plainte contre certains professionnels, "des plaintes sont en cours d'instruction après cette casse auto sauvage sur un terrain privé car c'est un commerce illégal avec des risques pour l'environnement. Même chose pour ces branchages et la terre jetés sur un terrain communal car il n'y a pas eu de demande d'autorisation".

Prise de conscience

Pour la petite commune, ces dépôts sauvages ont un coût pour la collectivité qui empêchera la mise en place d'autres investissements attendus pourtant par la population. Sylvie Duguépéroux espère que "la prise de conscience va s'opérer dans les écoles" pour mieux sensibiliser les parents. Une évolution des comportements indispensables si l'on veut préserver notre environnement.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess