Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

La Corse pourrait (encore) exporter une partie de ses déchets vers le continent

-
Par , , France Bleu RCFM

Bis repetita : la communauté des communes de l'Ornanu et du Taravu s'apprête à son tour à exporter une partie de ses déchets sur le continent. Vers la région Occitanie. Au début de l'été, 21 000 tonnes stockées dans la région ajaccienne avaient déjà été acheminées vers Nice, Vedène et Fos, .

21 000 tonnes de déchets stockées dans la région d'Ajaccio ont déjà été acheminées  sur le continent
21 000 tonnes de déchets stockées dans la région d'Ajaccio ont déjà été acheminées sur le continent © Maxppp - Jean-Pierre Belzit

Se dirige-t-on vers une énième crise des déchets ? Tous les indicateurs en tout cas sont à l'orange, voire au rouge : le centre d'enfouissement de Prunelli di Fiumorbu a déjà fermé partiellement ses portes, comme l'an dernier. La limite de 43 000 tonnes est quasiment atteinte. Désormais, seules les communes de la communauté du Fium'Orbu-Castellu sont autorisées à y déverser leurs ordures. Les autres devront se tourner vers le second centre d'enfouissement de l'île : celui de Viggianellu (Corse du sud). Mais sur ce site aussi le tonnage maximal autorisé (110 000 T) est presque dépassé.  

Après le Sud-Est,  des tonnes de déchets acheminées en Occitanie

Sur les 360 communes de Corse, 323 sont adhérentes au Syvadec. Elles pourront donc envoyer leurs déchets vers Viggianellu. En revanche, 37 autres communes pourraient rapidement se retrouver en difficulté. Parmi elles, 9 appartiennent à la Communauté des communes d'Ornanu et Taravu. Sa présidente, Valérie Bozzi prévient : "Nous avons décidé de réduire la collecte à partir de ce jeudi. Dans le même temps, nous devons trouver des sites de stockage pour mettre les déchets en balles. Nous avons reçu une proposition de transport et d'incinération, nous sommes dans l'attente d'un accord de la présidente de la région Occitanie". 

L'exportation des déchets fortement envisagée par Valérie Bozzi, la présidente de la communauté de communes d'Ornanu et du Taravu

1 500 balles pourraient donc traverser sous peu la Méditerranée, ce serait la deuxième opération du genre de l'été. Cependant, pour ne pas recourir à cette solution temporaire et onéreuse, Valérie Bozzi en appelle au SYVADEC afin de pouvoir envoyer ces déchets sur le centre de Viggianellu. Et ainsi éviter qu'en cas de crise, l'exportation ne devienne la règle. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess