Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : le préfet des Alpes-Maritimes autorise la réouverture des plages dans 12 communes

-
Par , France Bleu Azur

Pour le premier week-end post-déconfinement, la plupart des Azuréens pourront retourner sur la plage, dans 12 communes littorales. Mais les consignes seront strictes pour faire respecter les gestes barrière et les distanciations sociales.

Seuls les promeneurs, les sportifs et les nageurs seront autorisés sur les plages à partir de ce week-end.
Seuls les promeneurs, les sportifs et les nageurs seront autorisés sur les plages à partir de ce week-end. © Radio France - Stéphane Milhomme

Le préfet des Alpes-Maritimes l'avait annoncé sur France Bleu Azur, c'est désormais chose faite. Bernard Gonzalez a signé les arrêtés préfectoraux autorisant 12 communes de la Côte d'Azur à rouvrir leurs plages à compter du week-end des 15 et 16 mai, alors qu'elles étaient interdites d'accès depuis le début du confinement. Seules quatre communes littorales n'en ont pas fait la demande : Villefranche-sur-Mer, Saint-Jean-Cap-Ferrat, Beaulieu et Eze. Compte tenu de la taille de leurs plages, les distanciations sociales auraient été plus compliquées à faire respecter.

Mais dans les communes autorisées à rouvrir leurs plages dès le samedi 16 mai, c'est tout un cahier des charges sanitaires qui devra être respecté. Le concept de "plage dynamique" sera la norme. Autrement dit, il sera interdit de s'arrêter pour bronzer ou pique-niquer. Seuls les promeneurs et les sportifs sont autorisés. Il est également possible de traverser la plage pour accéder au plan d'eau, sachant que les activités nautiques individuelles peuvent reprendre, et que la nage est autorisée.

C'était totalement incohérent de laisser les plages fermées

Autre contrainte : les plages ne pourront pas rester ouvertes toute la journée, des créneaux horaires sont mis en place. Les moyens d'accès aux bords de mer doivent être précisément définis, par un escalier ou un trottoir, et des affiches doivent être installées pour sensibiliser les promeneurs. Par ailleurs, la plage doit être constamment surveillée par les services de la mairie. 

"Un vrai soulagement"

C'est ce qu'a déjà prévu Joseph Segura, maire de Saint-Laurent-du-Var. "Nous avons déjà une brigade environnementale qui va tourner, la police municipale sera aussi mobilisée. De toute manière, l'objectif ce n'est pas la répression, c'est la prévention", explique le maire. "Vu que la plupart des plages seront ouvertes sur la Côte d'Azur, le monde sera plus dispersé." 

Une réouverture des plages que Sébastien Leroy, maire de Mandelieu-la-Napoule, demandait de longue date. "C'est un vrai soulagement", avoue-t-il. "C'était tout à fait incohérent de laisser les plages fermées. A partir du moment où l'on ouvre les massifs forestiers, il faut être logique. Et puis nous, sans la Méditerranée, on n'est pas entiers !"

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu