Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Dossier : Coronavirus Covid-19

Déconfinement : pour les associations Eden et Dynamo à Nancy, le vélo est la solution de mobilité

-
Par , France Bleu Sud Lorraine

Deux associations nancéiennes plaident pour un plan vélo d'urgence pour faciliter les déplacements post déconfinement. Eden et Dynamo interpellent la métropole du Grand Nancy et les maires des 20 communes qui la composent.

Des aménagements peuvent être rapidement réalisés selon les deux associations pour favoriser les déplacements à vélo
Des aménagements peuvent être rapidement réalisés selon les deux associations pour favoriser les déplacements à vélo © Radio France - Laurent Watrin

Et si le "monde d'après" était peuplé de cyclistes ? C'est le vœu à Nancy de deux associations : Eden (Entente pour la défense de l'environnement nancéien) et Dynamo, atelier de réparation et vente de vélos d'occasion. Elles signent un courrier commun adressé aux élus de la métropole et aux maires des 20 communes du Grand Nancy pour leur demander la mise en place d'un plan vélo d'urgence avec l'aménagement de pistes cyclables provisoires.

"Pour des craintes qui vont être difficiles à lever, même avec des mesures de distanciation sociale, au sein des bus, tram et véhicules en covoiturage, les usagers ne vont naturellement pas se précipiter sur les transports en commun et mobilités partagées lorsqu'il s'agira de reprendre les activités. Si rien n'est fait, il est probable que cela entraînera un report modal vers la voiture", écrivent-elles. 

Laissez la place aux vélos et aux piétons !

Pour éviter bouchons, stress, pollution atmosphérique et sonore, pour une "ville apaisée" selon le président d'Eden, Hadrien Fournet, il faut favoriser le vélo. "Aujourd'hui, le trafic automobile a été réduit de 70%. Le vélo est une solution pour demain, efficace pour se déplacer mais aussi pour lutter contre le Covid-19 puisqu'à vélo, on se maintient logiquement à distance", argumente-t-il. "Les beaux jours arrivent, ça permet de lutter contre la sédentarité liée au confinement. Donc laissez la place aux vélos et au piétons ! On n'oublie pas les piétons. Il ne faut pas mettre les pistes cyclables sur les trottoirs, loin de là."

Les associations Dynamo et Eden plaident pour des aménagements réversibles, avec des plots et des panneaux de signalisation qui permettraient de matérialiser une piste cyclable sur un axe de circulation. Un projet réalisable selon elles sur des voies telles que l'avenue du Général Leclerc, le boulevard Lobau, le Cours Léopold ou encore les rues de Mon Désert et Charles III. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess