Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Retrouvez les résultats définitifs du second tour des Municipales, commune par commune

Tous les résultats

Des blaireaux victimes de "pratiques cruelles " dans le Haut-Rhin

-
Par , France Bleu Alsace, France Bleu Elsass, France Bleu

Les défenseurs des animaux s'insurgent contre des photos postées dans une revue spécialisée. On y voit des chasseurs poser avec des blaireaux déterrés de force. Cela s'est passé à Courtivon, dans le Haut-Rhin, l'année dernière.

Illustration blaireaux
Illustration blaireaux © Maxppp - Jeff Moore

La ligue de protection des oiseaux et le groupe d'étude de protection des mammifères d'Alsace s'insurgent contre le "déterrage sauvage" de plusieurs blaireaux. Une opération qui s'est produite en décembre dernier à Courtavon, dans le Haut-Rhin. 

Huit animaux ont été déterrés de force par des chasseurs venus du Rhône, avec la méthode de vénerie souterraine. 

"Une pratique sauvage", selon les défenseurs des animaux 

Les blaireaux ont été "harponnés" par des chiens puis tirés  violemment de leur terrier. Les chasseurs se sont pris ensuite en photo avec les cadavres d'animaux. Le cliché a été publié dans une revue spécialisée, ce qui a fait bondir les défenseurs des animaux

Un pratique d'un autre âge selon eux. Dans le Bas-Rhin, le blaireau est protégé, mais pas dans le Haut-Rhin. Les deux associations de défense des animaux ont interpellé le maire de Courtavon et les habitants pour cesser ce genre de pratique. Il y aurait 1.300 terriers de blaireaux en Alsace

Les chasseurs du Haut-Rhin réclament l'avancée de deux mois pour la chasse au blaireau 

Pour Gilles Kaszuck, le président de la fédération des chasseurs du Haut-Rhin précise que les chasseurs sont intervenus sur demande d'un agriculteur de Courtavon. Il se plaignait des dégâts causés par les animaux. 

" C'est cruel, mais tout a été fait réglementairement. Je fais deux propositions : l'avancement de deux mois de la chasse aux blaireaux, prévue d'habitude le 23 août,  pour mieux les réguler. Mais aussi la suppression de la méthode de vénerie souterraine," explique le représentant de la fédération des chasseurs du Haut-Rhin. 

Pour éviter les nuisances dans les cultures, puisque le blaireau peut installer ses terriers dans les champs , la Ligue de Protection des Oiseaux propose de sortir les blaireaux des terriers et les mettre dans des terriers alternatifs, dans des terrains non gênants, argumente Cathy Zell, la chargée de communication de la LPO. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu