Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des Bretons se préparent à embarquer sur le Marion-Dufresne II

Comprendre la pompe à carbone océanique dans l’océan Indien Sud-Ouest austral : c'est l'objectif des 48 scientifiques qui se préparent à embarquer sur le Marion-Dufresne II. À la tête de la mission, deux femmes dont la brestoise Hélène Planquette. Une quinzaine de bretons seront à bord.

Le Marion Dufresne II au large de l'archipel Crozet.
Le Marion Dufresne II au large de l'archipel Crozet. © Corbis - Fabien Perault. CNRS

Comprendre la pompe à carbone océanique et mieux connaître les éléments chimiques dans l’océan Indien Sud-Ouest austral : tels sont les objectifs des 48 scientifiques prêts à embarquer sur le Marion-Dufresne II pour la campagne Swings.  Deux chercheuses CNRS sont à la tête de cette mission : la brestoise Hélène Planquette, du Laboratoire des sciences de l’environnement marin (Lemar) et Catherine Jeandel, du Laboratoire d’études en géophysique et océanographie spatiales (Legos). Évidemment, plusieurs bretons font partie de l'équipe : dix scientifiques basés à Plouzané et deux originaires de Locquirec.

Une région lointaine, agitée, difficile à explorer

Le Marion- Dufresne II en navigation.
Le Marion- Dufresne II en navigation. - Fred Planchon. UBO- Lémar

L'océan Austral, qui entoure le continent antarctique, au sud des océans Atlantique, Pacifique et Indien, est une région lointaine, agitée, difficile à explorer. Il joue un rôle important mais complexe pour le captage et le stockage du CO2 atmosphérique. Il va s'agir de travailler sur la photosynthèse en surface, "l’export" de matière carbonée vers les abysses, sa séquestration dans les sédiments et la circulation océanique. Pour cela, les chercheurs veulent quantifier les "traceurs", c’est-à-dire des éléments dits "géochimiques" (silice, nitrate, fer, zinc,  thorium, radium et terres rares). 

Deux mois en mer

L'équipe est actuellement en pleine préparation. Départ depuis la Réunion le 11 janvier 2021 pour un retour prévu le 8 mars 2021.  Une expédition baptisée Swings à suivre sur le site : https://swings.geotraces.org

Choix de la station

À venir dansDanssecondess