Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des caméras dans les collines du Var pour lutter contre les dépôts sauvages

-
Par , France Bleu Provence, France Bleu

Plus de 140 dépôts sauvages ont été recensés dans le périmètre du Parc naturel régional de la Sainte-Baume (Var). Les opérations de nettoyage se multiplient. Des caméras vont également être installées dans les collines pour surprendre et verbaliser les contrevenants.

Des déchets découverts lors d'une opération de nettoyage ce mardi à Signes
Des déchets découverts lors d'une opération de nettoyage ce mardi à Signes © Radio France - Sophie Glotin

Le Parc naturel régional de la Sainte-Baume déclare la guerre aux dépôts sauvages ! Plus de 140 sites de "déballes" été recensés dans le périmètre du PNR, notamment sur la commune de Signes dont le maire est décédé en août 2019 en luttant contre les dépôts sauvages. Le Parc naturel multiplie en ce moment les opérations de nettoyage. Des caméras de chasse vont également être installées dans les collines pour surprendre les contrevenants en train de déposer déchets et gravats. 

"C'est dingue d'en arriver là !"

Les photos des contrevenants et de leur(s) véhicule(s) seront directement envoyées à la police municipale ou à la gendarmerie. Avec, à la clé, une amende administrative de 150 euros. La procédure pourra également être transmise à la justice. Michel Gros, maire de La Roquebrussanne et président du Parc naturel régional de la Sainte-Baume reconnait que "c'est dingue d'en arriver là ! Normalement, on installe des caméras dans la nature pour observer les animaux. Mais aujourd'hui, elles vont nous servir à identifier ceux qui polluent la nature. Ils doivent savoir que la guerre est déclarée. Le temps de l'impunité est terminé."

Pour Édouard Friedler, maire du Beausset, une des 26 communes du Parc, "c'est une très bonne chose d'installer cette dizaine de caméras. Seule la répression va permettre d'améliorer la situation... c'est malheureux à dire, mais c'est une réalité ! " Les caméras surveilleront les sites où les dépôts sauvages sont les plus nombreux. Elles seront régulièrement déplacées.

Parallèlement, les opérations de nettoyage s’intensifient : 40 m3 de déchets ont déjà été déjà collectés entre La Roquebrussanne et Néoules, 120m3 entre Tourves et Rougiers et près de 200 m3 ce mardi sur les communes de Signes, du Castellet et du Beausset. Les gravats, les pneus et les plastiques constituent principalement ces sites de "déballe". Sans oublier les plaques d'amiante, de plus en plus nombreuses.

L’installation des caméras et les opérations de nettoyage coûtent 60.000 euros au Parc naturel régional de la Sainte-Baume. Une facture qui devrait grimper dans les semaines et les mois qui viennent avec l'intervention de professionnels pour évacuer et traiter l'amiante.

Des dizaines de pneus ont été retrouvés sur les sentiers de Signes
Des dizaines de pneus ont été retrouvés sur les sentiers de Signes © Radio France - Sophie Glotin
Un tiers des 140 dépôts sauvages recensés sur le PNR contient de l'amiante
Un tiers des 140 dépôts sauvages recensés sur le PNR contient de l'amiante © Radio France - Sophie Glotin
Choix de la station

À venir dansDanssecondess