Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Haute-Vienne : des chaussettes avec du coton recyclé produites à l'entreprise Broussaud

-
Par , France Bleu Limousin, France Bleu
Les Cars, France

L'entreprise Broussaud située aux Cars en Haute-Vienne a pris un tournant écologique. Les déchets de l'usine sont recyclés. Avec l'aide d'une entreprise tarnaise, cette industrie spécialisée dans la chaussette a sorti des paires fabriquées avec son propre coton recyclé.

Le stock de chaussettes avec défauts de confection, au pied d'Aymerick Broussaud, est envoyé dans le Tarn pour revenir sous forme de bobines de coton.
Le stock de chaussettes avec défauts de confection, au pied d'Aymerick Broussaud, est envoyé dans le Tarn pour revenir sous forme de bobines de coton. © Radio France - Thomas Vinclair

Depuis 1938, les tisseuses Broussaud situées aux Cars en Haute-Vienne tournent au rythme des bobines. Du fil en provenance très souvent d'Inde ou d'Egypte. Ces bobines de coton font de longs trajets de continent en continent. Conscient des enjeux écologiques, l'entreprise a réussi, avec l'aide d'une entreprise tarnaise, à produire ses propres bobines de coton. 

Durant des années, l'entreprise familiale cherchait à trouver une utilité pour ses surplus de cotons, chaussettes avec un défaut de fabrication... La solution est venue de l'entreprise "Les Filatures du parc" située à Castres dans le Tarn. Les déchets de coton y sont "défibrer". C'est une technique qui permet de tresser à nouveau une bobine.

L'écologie s'installe dans le textile

"Nous avons de plus en plus de clients qui nous commande des chaussettes recyclés. Il y a quelques jours encore, un grand groupe spécialisé dans le sport nous a contacté pour produire des chaussettes de cyclistes avec ce coton recyclé", se réjouit Aymerick Broussaud, directeur général de l'entreprise familiale. 

Ces paires respectueuses de l'environnement représente aujourd'hui près de 5% de la production. Dans les années à venir, le directeur souhaite récupérer les déchets de coton chez d'autres industriels pour augmenter sa production verte.

Ces déchets vont permettre de créer de nouvelles bobines de coton. - Radio France
Ces déchets vont permettre de créer de nouvelles bobines de coton. © Radio France - Thomas Vinclair

Vers un étiquetage des vêtements

Promulgué au début du mois de février, la loi antigaspillage prévoit de mettre en place des étiquettes pour connaître le coût environnemental des vêtements. Aymerick Broussaud accueille d'un bon oeil cette volonté gouvernementale. "Cela va apporter des informations utiles pour les clients à conditionné, qu'avec ces nouvelles étiquettes, que le gouvernement communique correctement sur le sujet." 

Ces étiquettes devraient surtout permettre aux consommateurs d'y voir plus clair espère le directeur. "Nous sommes une entreprise française avec une production locale. _Aujourd'hui nous faisons face à des produits avec un pseudo "Made in France" de façade_. On les retrouve souvent avec les termes "conceptualisé en France", "designé en France"... Je trouve qu'ils mentent au consommateurs car à 80% si on fait bien attention ces produits sont tous conçus en Chine ou en Turquie." Le gouvernement souhaite que ces étiquettes soient sur les vêtements avant 2022.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu