Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Des cyclistes réclament la création d'un passage sécurisé sur le pont de Rognonas

-
Par , France Bleu Vaucluse, France Bleu Provence

Une cinquantaine de cyclistes se sont rassemblés ce dimanche 13 octobre sur le pont de Rognonas, qui relie les Bouches-du-Rhône au Vaucluse. Les manifestants demandent un aménagement sécurisé pour le passage des vélos.

La circulation a quelque peu été ralentie au niveau du pont de Rognonas avec le passage des manifestants à vélo.
La circulation a quelque peu été ralentie au niveau du pont de Rognonas avec le passage des manifestants à vélo. © Radio France - Elsa Vande Wiele

Rognonas, France

Ce dimanche 13 octobre, en fin de matinée, une petite "vélorution" a eu lieu sur pont de Rognonas ! Une cinquantaine de cyclistes ont traversé ce pont, géré par le département des Bouches-du-Rhône, pour interpeller les élus. En cause : l'absence d'aménagement adapté aux vélos et piétons. Le collectif d'associations Collpasspont réclame ainsi la création d'une passerelle sécurisée

"Beaucoup de gens habitent Rognonas, Châteaurenard et Barbentane, souligne la fondatrice de Collpasspont. Ils pourraient très bien venir à vélo si la traversée n'était pas aussi dangereuse. Ce pont, c'est vraiment le verrou entre les Bouches-du-Rhône et le Vaucluse." 

Le pont de Rognonas doit être réhabilité, des études sont en cours. Le collectif à l'origine de cette mobilisation a lancé une pétition en ligne, convaincu que "de nombreux habitants des deux rives de la Durance n'attendent que cet aménagement pour abandonner leur voiture dans leurs déplacements quotidiens." La pétition a déjà récolté près de mille signatures.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu