Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Impressionnante chute de grêlons dans le secteur d'Aubusson ce vendredi

-
Par , France Bleu Creuse

Des orages ont frappé le sud de la Creuse ce vendredi soir sans faire trop de dégâts. Les Creusois ont observé des trombes de grêles inédites.

Des grêlons de 6 à 7 centimètres de diamètre sont tombés sur Saint-Pardoux-le-Neuf
Des grêlons de 6 à 7 centimètres de diamètre sont tombés sur Saint-Pardoux-le-Neuf - Capture d'écran Météo d'Antoine : votre météo du Limousin

Les orages ont violemment frappé le sud de la Creuse ce vendredi soir. Certains Creusois ont pu observer des grêlons aussi gros que des balles de tennis devant chez eux au nord-est et le sud-est d'Aubusson.  

Des grêlons de 6 à 7 centimètres de diamètre se sont abattus à Saint-Pardoux-le-Neuf et à Saint-Alpinien selon des internautes. 

Caves inondées et toitures dégradées 

Au cours de la soirée, les pompiers de la Creuse ont dû intervenir une quinzaine fois pour des caves inondées et quelques toitures dégradées à cause de la pluie et de la grêle vers Bellegarde-En-Marche. Le secours ont dû bâcher un toit pour éviter que l'eau ne pénètre à l'intérieur d'une maison. Les orages ont aussi provoqué des coupures de courant à Aubusson. Les dégâts restent toutefois limités. Ils n'ont pas entraîné de relogement. Les intempéries se sont atténuées au cours de la nuit. Ce matin, l'électricité est revenu. 

Du jamais vu

À Malleret, près de Flayat, on trouve encore les stigmates de l'orage ce samedi matin : "il y a encore de la grêle sous les toits", raconte Jean-Marie Pinton. Il habite la commune depuis sa naissance et il n'a jamais vu ça : "tout était blanc et des trombes d'eau sont tombées !" Les maisons sont épargnées mais les jardins ont été ravagés : "Les pommes de terre n'ont plus que les tiges, les carottes sont enterrées et on dirait que les choux ont pris un coup de fusil" indique-t-il.

Jean-Marie Pinton, habitant de Malleret

En Corrèze, les orages ont mené à une cinquantaine d'interventions des pompiers. Mais les dégâts sont sans gravité. La vigilance orange aux orages est désormais levée sur le Limousin. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu