Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Des inhumations écologiques pour les Parisiens

-
Par , France Bleu Paris, France Bleu

La ville de Paris vient de créer un lieu d'inhumation écologique. Cet espace de 1.560 m² se situe au cimetière parisien d'Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne). Les familles devront s'engager via la signature d'une charte à respecter l'environnement.

Le premier espace funéraire écologique au sein du cimetière parisien d’Ivry
Le premier espace funéraire écologique au sein du cimetière parisien d’Ivry - Jean-Pierre Viguie

Ivry-sur-Seine, France

Cet espace boisé de 1.500 m² est une ancienne division militaire, les corps ont été déplacés il y a plusieurs décennies, laissant la place libre pour créer ce premier espace funéraire écologique au cimetière parisien d’Ivry-sur-Seine (Val-de-Marne) où, comme le précise Pénélope Komitès, maire adjointe de Paris en charge des espaces verts et des Affaires funéraires, "il n'y aura pas de constructions de caveaux en béton et où les personnes pourront se faire inhumer dans des cercueils en carton ou en bois (non verni) venant de forêts franciliennes ou françaises. Les personnes devront également signer une charte où il n'y aura pas de soins de thanatopraxie, pas de pierres tombales sur la sépulture".

A la place, la ville de Paris fournira des stèles en bois pour inscrire le nom des défunts.

Écologique et économique

Cette inhumation écolo a aussi l'avantage d'être moins chère. 20% de moins pour l'emplacement (294 euros pour une concession de 10 ans contre 376 euros dans des divisions classiques). Pour l'instant, 157 concessions sont disponibles mais d'autres projets sont en cours.  Sylvain Ecole est le chef du service des cimetières de la ville de Paris : "Nous sommes en train de travailler pour ouvrir une zone plus importante sur le cimetière de Thiais qui est le plus grand cimetière extra-muros qui fait plus de 100 hectares (2.000 concessions seront disponibles) et puis aussi Bagneux, Pantin". Ces autres zones n'ouvriront pas avant 2021.

A Ivry-sur-Seine, les premières inhumations écologiques auront lieu cet automne. Pour l'instant, en France, seule la ville de Niort propose des inhumations de ce type.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu