Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des oiseaux mazoutés par du pétrole d'il y a 40 ans ?

-
Par , , France Bleu Breizh Izel, France Bleu

Une trentaine d'oiseaux ont été mazoutés sur la côte nord du Finistère, sans qu'on ne remarque de pollution en mer. Et si c'était - encore - la faute du Tanio, qui a coulé en 1980 ?

Marée noire après le naufrage du Tanio en 1980 (archives)
Marée noire après le naufrage du Tanio en 1980 (archives) © Maxppp - Guy Daniel

Des oiseaux mazoutés, blessés, et même un cadavre ont été retrouvés il y  a 10 jours à Plougasnou et St-Jean-du-Doigt près de Morlaix, alors qu'aucune trace de pollution en mer ou sur les plages n'a été repérée. 

La semaine dernière c'est encore une trentaine d'oiseaux morts qui a été retrouvée, le corps marqué de traces de pétrole. 

Pour afficher ce contenu Facebook, vous devez accepter les cookies Réseaux Sociaux.

Ces cookies permettent de partager ou réagir directement sur les réseaux sociaux auxquels vous êtes connectés ou d'intégrer du contenu initialement posté sur ces réseaux sociaux. Ils permettent aussi aux réseaux sociaux d'utiliser vos visites sur nos sites et applications à des fins de personnalisation et de ciblage publicitaire.

Gérer mes choix

Le CEDRE, le centre sur les pollutions basé à Brest, fait désormais le rapprochement avec le naufrage du pétrolier le Tanio, le 7 mars 1980 au large de l'île de Batz. Il avait déversé en mer 10.000 tonnes de pétrole et pollué 200 km de côtes.

La Marine nationale est retournée sur l'épave. La partie avant, qui a coulé avec 10 000 autres tonnes de fioul, repose toujours à plus de 80 mètres de fond au large de l’île finistérienne. Aucune pollution n'a été repérée.  Mais une surveillance renforcée est maintenue. La coque du Tanio devrait être bientôt inspectée pour chercher d'éventuelles fuites.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess