Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

L'imprimerie de timbres de Boulazac va produire une partie de son électricité avec des panneaux solaires

-
Par , France Bleu Périgord

Des panneaux photovoltaïques ont été installés sur le parking de Philaposte, l'imprimerie de timbres de Boulazac (Dordogne). Ces cellules opérationnelles dès la fin de cet été produiront 13% de l'énergie totale nécessaire à l'usine.

Les panneaux sont installés sur des ombrières
Les panneaux sont installés sur des ombrières © Radio France - Flavien Groyer

L'imprimerie des timbres de Boulazac se verdit ! Des panneaux solaires d'une surface de 4300 mètres carrés sont désormais installés sur le parking de l'usine.  Elle devient le premier bâtiment industriel postal équipé d'un parc photovoltaïque d'une telle ampleur. Cette imprimerie qui appartient au groupe La Poste est une institution dans le département : 50 ans d'existence, près de 430 salariés, 1 milliard de timbres produits par an dont des Marianne en grande majorité. Elle produira donc désormais une partie de son électricité. 

Neuf ombrières parées de panneaux 

Ces immenses panneaux solaires sont installés sur neuf structures inclinées qui servent également d'abris pour les voitures des salariés. C'est ce qu'on appelle des ombrières. Ces cellules pourront produire un million de kilowatt par heure et par an soit la consommation de 230 foyers français. "Ces 1 million de kilowatt heure par an sont autoconsommés par l'usine. Evidemment on ne peut pas produire toute l'électricité nécessaire et consommée par Philaposte. Les panneaux ne vont en produire que 13%" explique Philippe Corbel le directeur de Poste Immo Sud Ouest, la régie immobilière du groupe.

Le parc de panneaux solaires sera opérationnel à la fin de l'été. Il doit permettre à l'usine d'être plus verte et vertueuse selon Gilles Lichvitz le directeur de Philaposte : "On mène déjà de nombreuses actions dans le domaine, on utilise des encres à eau, on utilise du papier issu de forêt qui sont gérées de manière responsable. Ce projet renforce encore la stratégie car on va moins acheter d’électricité à l'extérieur et donc être en autoconsommation". 

Près de deux millions d'euros ont été investis. Cet investissement devrait amorti d'ici douze ans : "On produira de l'électricité presque gratuitement" assure Philippe Corbel. D'autres projets d'autoconsommation ont vu le jour dans des structures du groupe La Poste à Nantes, Rodez, Lyon et bientôt à Montpellier.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess