Passer au contenu

Le média
de la vie locale

Publicité
Logo France Bleu

Des prélèvements interdits sur plusieurs petits cours d'eau en Gironde pour cause de sécheresse

Par

La préfecture de la Gironde prend un arrêté pour restreindre les prélèvements d'eau. Malgré les pluies de ces derniers mois et l'absence de températures caniculaires, le début d’été est particulièrement sec dans le département.

Le début de la saison estivale a été particulièrement sec en Gironde. Le début de la saison estivale a été particulièrement sec en Gironde.
Le début de la saison estivale a été particulièrement sec en Gironde. © Radio France - Stéphanie Berlu

Un arrêté préfectoral, pris ce mardi 21 juillet, encadre temporairement l'écoulement, les prélèvements et les usages de l'eau en Gironde.  

Publicité
Logo France Bleu

En effet, malgré les pluies de ces derniers mois et l’absence de températures caniculaires, le début d’été particulièrement sec en Gironde a conduit à une diminution des débits sur certains cours d’eau.

Prélèvements limités sur les bassins de l'Andouille et la Barbanne 

Tout prélèvement à usage domestique est ainsi interdit sur les bassins versant de l’Andouille, la Barbanne, le Chalaure, le Chenal de Talais, le Deyre, le Lavie, la Lidoire, le Palais (le Ratut) et le Seignal. Cette interdiction s'applique trois jours par semaine, le lundi, le mercredi et le samedi. 

L'arrêté prévoit également l'interdiction des prélèvements à usage agricole sur le bassin versant de la Lidoire, le mardi.

Les travaux sur les berges et les manœuvres de vanne ne peuvent pas non plus avoir lieu sur tous les cours d'eau cités. 

La préfecture invite à la vigilance et à une gestion économe de l’eau, en particulier pour des usages « accessoires », comme l'arrosage des pelouses, par exemple.

Ma France : Mieux vivre

Hausse généralisée du coût de la vie, phénomènes climatiques extrêmes : ces crises bouleversent nos quotidiens, transforment nos modes de vie, nous poussent à dessiner les contours d’horizons nouveaux. Pour répondre à ces défis, France Bleu et Make.org lancent ainsi une nouvelle consultation citoyenne intitulée “Mieux vivre”. Prenez position sur ces solutions & proposez les vôtres.

Publicité
Logo France Bleu