Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Des vins de Bourgogne font le tour du monde avec la Fondation Tara Océan

Une grande maison de vins de Bourgogne s'engage pour la défense des Océans. La Maison Albert Bichot est le mécène de la Fondation Tara Océan, qui mène des expériences scientifiques autour du réchauffement climatique. La mission se double d'une expérience autour du vieillissement des vins.

La goélette Tara, un bateau-laboratoire, va parcourir 70 000 kilomètres.
La goélette Tara, un bateau-laboratoire, va parcourir 70 000 kilomètres. - Eloi Stichelbaut - Fondation Tara Océan

La maison Bichot possède des domaines à Nuits-Saint-Georges, Pommard et Chablis notamment. Albéric Bichot, le dirigeant de l'entreprise, a eu un passé d'aventurier avant de reprendre les vignes familiales. Il en a gardé une conscience aigüe de l'environnement et de sa préservation. D'où son soutien à la fondation Tara Océan. "Dans mes plus jeunes années, avant de rejoindre le domaine et la maison familiale de production de vin, j'ai fait des études de commerce mais j'étais plus habité par les grands voyages d'exploration, par les livres que je lisais quand j'étais enfant de Paul-Émile-Victor ou d'autres explorateurs", se souvient le vigneron.

"À 19 ans, je suis parti avec une première expédition. C'était d'ailleurs la première expédition aussi de Nicolas Vanier, qui est devenu, lui, un professionnel de l'aventure et maintenant cinéaste. Et puis, quatre ans plus tard, j'ai remonté une autre expédition et je suis parti pendant un peu plus de six mois entre la Terre de Baffin, tout au nord du Canada, jusqu'à jusqu'à Ushuaïa. Mon rêve, c'était d'aller en Terre Adélie, mais je n'ai jamais pu y aller. C'était des rêves d'enfant, mais qui font qu'aujourd'hui, je suis habité par ces élans écologiques qui n'ont rien de politique", poursuit-il. 

Le reportage de Delphine Martin

"Il y a une petite phrase de Saint-Exupéry que j'aime beaucoup : "on hérite pas la terre de nos parents, on l'emprunte à nos enfants". On a un devoir de passer les choses, de transmettre. Et l'écologie, la préservation de nos sols, de nos sous-sols, surtout dans nos terroirs bourguignons, dans nos climats, c'est ce qu'on a de plus précieux", ajoute Alberic Bichot.

Le projet Microbiomes : 70.000 kilomètres en deux ans

La fondation Tara Océan est la première fondation reconnue d'utilité publique consacrée à l'océan en France. Sa mission : mener des missions scientifiques pour comprendre et anticiper les bouleversements liés aux risques climatiques et environnementaux.  Après une mission autour des micro-plastiques, le dernier projet en date, baptisé "Microbiomes", vise à étudier les micro-organismes marins à travers un périple de 70.000 kilomètres dans la goélette  Tara, un bateau-laboratoire. "Il s'agit d'étudier comment les micro-organismes évoluent avec le réchauffement climatique, avec la fonte des glaces, les changements de température de l'eau, la salinité de l'eau. Ce sont des enjeux colossaux. C'est de la recherche scientifique, mais cela permet aussi d'interpeller nos dirigeants européens et mondiaux, sous le parrainage de l'Unesco. Et nous, en tant que petit acteur du monde agro-viticole, on est heureux d'apporter notre appuis et d'en parler, c'est notre mission", explique Alberic Bichot.

La goélette Tara est partie de Lorient le 12 décembre 2020.
La goélette Tara est partie de Lorient le 12 décembre 2020. - Marin Le Roux - Fondation Tara Océan

Une expérience dans la grande

Cette mission scientifique et écologique se double d'une expérience autour du vieillissement des vins, avec des magnums de la maison Albert Bichot : "on s'est dit que ce serait intéressant de mettre à bord, dans la cale de la goélette, une douzaine de magnum de six vins différents : des rouges, des blancs, des millésimes différents. Et puis de voir comme ça, en deux ans à travers le monde, à travers les courants, à travers les latitudes différentes, les changements de température, comment ces vins-là vont évoluer. Est-ce que d'une bouteille à l'autre, ce sera différent ? Est-ce qu'entre un rouge et un blanc, ça va être différent ? Ça va être passionnant. À l'arrivée du bateau, on compte bien organiser une grande dégustation avec des professionnels du vin, des journalistes du vin, mais aussi d'autres relais d'opinion qui sont très intéressés par ces problèmes de climat et d'écologie".

Le parcours de la mission Microbiomes
Le parcours de la mission Microbiomes - Fondation Tara Océan

La goélette Tara, qui s'est élancée du port de Lorient en décembre 2020, se trouve actuellement au niveau des Antilles. Elle achèvera sa mission en octobre 2022.

Une expérience inédite sur le vieillissement du vin : Alberic Bichot

Choix de la station

À venir dansDanssecondess