Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux gypaètes barbus retrouvés morts en Vanoise

-
Par , France Bleu Pays de Savoie, France Bleu

Un gypaète barbu et son gypaèton ont été retrouvés morts dans leur nid, au coeur du parc national de la Vanoise, sur la commune de Val-Cenis (Savoie). C'est une espèce menacée. Il ne reste plus que 17 couples vivants dans les Alpes françaises.

Un gypaète barbu et un gypaèton ont été retrouvés morts à Val-Cenis
Un gypaète barbu et un gypaèton ont été retrouvés morts à Val-Cenis © Maxppp - Philippe Clément

C'est une nouvelle inquiétante pour la survie de l'espèce. Un gypaète barbu et son gypaèton sont morts dans leur nid, au sein du parc national de la Vanoise, sur la commune de Val-Cenis (Savoie)

Les dépouilles ont été récupérées jeudi 22 avril. L'opération a duré trois heures, elle a été effectuée par le Peloton de Gendarmerie de Haute Montagne (PGHM) de Modane et du Détachement Aérien de la Gendarmerie (DAG). Une autopsie va être faite par un laboratoire vétérinaire. Le deuxième adulte du couple est vivant. 

Aucune explication

Aucun signe n'a donné l'alerte. D'après un communiqué du parc national de la Vanoise, la saison de reproduction de ce couple avait démarré en novembre 2020. La ponte avait eu lieu en janvier et l'éclosion autour du 15 mars. "Le jeune se développait normalement, nourri par ses deux parents", précise le communiqué. 

Une espèce rare et protégée

Le gypaète barbu est une espèce menacée. Après avoir disparu des Alpes au début du XXe siècle, elle a été réintroduite dans les années 1980. En Vanoise, le gypaète est réapparu en 1992 de manière naturelle. Aujourd'hui, on y trouve neuf des 17 couples reproducteurs recensés dans les Alpes françaises. 

Un gypaète barbu met sept ans à atteindre la maturité sexuelle. Il produit un jeune tous les deux à trois ans, en moyenne. Les reproductions sont donc des processus fragiles, et nécessaires à la survie de l'espèce. Le parc national de la Vanoise espère voir éclore quatre gypaètons cette année. 

Choix de la station

À venir dansDanssecondess