Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Deux ministres en Sarthe pour lutter contre les "passoires énergétiques"

-
Par , France Bleu Maine

La ministre de la Transition écologique, Barbara Pompili, et la ministre déléguée chargée du Logement, Emmanuelle Wargon, ont rencontré une famille de Lavardin, près du Mans, ce jeudi 4 mars 2021. Ces Sarthois ont rénové leur maison grâce à l'Agence nationale de l'habitat (ANAH)

Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a rencontré Ludovic et Magalie Avenant, à leur domicile de Lavardin, jeudi 4 mars 2021.
Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique, a rencontré Ludovic et Magalie Avenant, à leur domicile de Lavardin, jeudi 4 mars 2021. © Radio France - Clémentine Sabrié

Barbara Pompili et Emmanuelle Wargon ont fait le tour de la maison de la famille Avenant, à Lavardin, au nord-ouest du Mans, ce jeudi. La ministre de la Transition écologique et la ministre déléguée chargée du logement sont venues constater la rénovation énergétique  ses Sarthois de leur logement grâce l'aide financière de l'Agence nationale de l'habitat (ANAH).

En Sarthe, plus de 37 000 logements sont des "passoires thermiques". Ce qui représente environ 15% de tous les logements.

Un nouveau poêle et une meilleure isolation

Magalie et Ludovic ont acheté leur maison en août 2020 et en mars 2021 tous leurs travaux de rénovation énergétique sont terminés. Ils ont changé le foyer ouvert datant des années 1970 pour un poêle à granulés, plus économique et écologique. Pareil pour les radiateurs de la même époque remplacés par des radiateurs à inertie.

Emmanuelle Wargon et Barbara Pompili découvrent le poêle à granulés de Magalie et Ludovic.
Emmanuelle Wargon et Barbara Pompili découvrent le poêle à granulés de Magalie et Ludovic. © Radio France - Clémentine Sabrié

Côté isolation, des travaux ont également été entrepris. "On a changé toutes les menuiseries en PVC de même que la vieille porte d'entrée en bois", détaille Magalie Avenant. Toute la VMC a également été modifiée.

Un accompagnement pour toutes les démarches

Sur les 17 000 euros de travaux, 12 000 euros ont été pris en charge par les aides. "On ne s'attendait pas à autant", souffle Ludovic. Pour naviguer entre les différents chantiers, le couple de Sarthois a été aidé par un bureau d'études. "On l'appelait, il me rappelait, je lui donnais les papiers, il me disait si c'était bon ou pas", raconte Magalie. "Cela se fait assez simplement."

3700 dossiers MaPrimeRenov' déposés en Sarthe

Magalie et Ludovic Avenant ne pouvaient pas bénéicier du dispositif MaPrimeRenov', qui est censé être ouvert à tous les propriétaires. Les propriétaires bailleurs pourront d'ailleurs s'inscrire à partir de juillet 2021. Il faut donc que les démarches soient accessibles. "Quand on a un accès facile à des aides, tout le monde peut devenir un acteur de l'écologie", souligne Barbara Pompili, ministre de la Transition écologique. "On veut que l'écologie soit aussi facile qu'acheter une baguette de pain."

Le projet de loi Climat et Résilience à l'Assemblée Nationale

Emmanuelle Wargon et Barbara Pompili sont également venues en Sarthe pour faire la promotion du projet de loi Climat et Résilience. Ce texte sera examiné à l'Assemblée Nationale, à partir du lundi 8 mars. Il a été élaboré à partir des propositions de la Convention citoyenne pour le climat, à laquelle à participé l'élue Sarthoise Mélanie Cosnier.

Ludovic, Magalie et deux de leurs enfants devant leur maison rénovée.
Ludovic, Magalie et deux de leurs enfants devant leur maison rénovée. © Radio France - Clémentine Sabrié

L'une de ses mesures phares est d'interdire la location de "passoires énergétiques" à partir de 2028. "Cela permettra d'éviter que des locataires soient en précarité énergétique comme ils n'ont pas la main sur la rénovation de leur logement", explique la ministre délégué au Logement, Emmanuelle Wargon.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess