Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour
Environnement

Déviation de Jargeau : le reboisement va commencer !

-
Par , France Bleu Orléans

Après le déboisement, c'est déjà l'heure du reboisement dans le projet de déviation de Jargeau ! Evidemment pas au même endroit... Mais d'ici la fin de l'année, le Département du Loiret aura replanté des arbres sur 3 hectares à St Denis-de-l'Hôtel et se félicite de ce symbole.

Au total, le Département du Loiret va reboiser près de 15 hectares dans le cadre du projet de la déviation de Jargeau (photo d'illiustration)
Au total, le Département du Loiret va reboiser près de 15 hectares dans le cadre du projet de la déviation de Jargeau (photo d'illiustration) © Maxppp - Pierre Heckler

Saint-Denis-de-l'Hôtel, France

Le Département du Loiret va commencer à replanter des arbres à St Denis-de-l'Hôtel : c'est dans cette commune qu'avaient eu lieu les premiers déboisements pour le projet de déviation de Jargeau il y a 2 ans (au bois de la comtesse). Ce ne sont que 3 hectares qui vont être reboisés dans un premier temps à St Denis de l'Hôtel, non loin de l'aérodrome : des chênes et des robiniers, notamment, vont être plantés. Mais dans la bataille de communication à laquelle se livrent le Département du Loiret et les opposants au projet de déviation de Jargeau, cet événement a son importance.

15 hectares déboisés, 15 hectares à reboiser

"On commence à reboiser du côté de St Denis-de-l'Hôtel, se félicite Alain Touchard, vice-président du Département du Loiret. Et notre principe, c'est : pour 1 arbre coupé, 2 arbres plantés ! On va en effet densifier davantage, avec des essences appropriées, et en accord avec l'ONF (Office nationale des forêts)." D'autres opérations du même type sont également prévues, dans un second temps, sur la commune de Mardié. Au total, le reboisement forestier correspondra à une surface équivalente à celle déboisée : 14,3 hectares.

Une façon, bien sûr, de répondre aux accusations d'"écocide" lancées par les opposants au projet : "Au fur et à mesure qu'on avance, nous sommes accompagnés par un écologue et on respecte la nature", souligne Alain Touchard, qui rappelle que, pour ce dossier, 8 millions d'euros sont consacrés aux actions en faveur de l'environnement et de la biodiversité. Outre la reforestation, ce budget inclut, entre autres, la création d'une succession de mares sur la commune de Darvoy, la réalisation de passages pour les crapauds et de tremplins pour les chauves-souris, ou encore la reconstitution de haies.

La mise en service de la déviation désormais prévue pour 2024

Par ailleurs, le calendrier des travaux s'affine : les fouilles archéologiques seront achevées l'an prochain, la construction du pont sur la Loire - 570 mètres entre Mardié et Darvoy - est censée débuter en 2021. Le groupe qui réalisera l'édifice sera choisi courant 2020 et devra intégrer les préconisations du BRGM pour assurer la stabilité de l'ouvrage : le "dialogue compétitif" se poursuit actuellement avec les 3 candidats à la construction.

Cette déviation comptera au total 15 km de routes nouvelles, dans le but de désengorger le centre-ville de Jargeau. Le coût a été réévalué à 94 millions d'euros et la mise en service est désormais prévue pour le début 2024. Sauf contretemps judiciaire d'ici là, puisque tous les recours contre le projet n'ont pas encore été épuisés.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu