Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : avec les pluies et les chaleurs de ces derniers jours, la girolle fait son retour !

-
Par , France Bleu Périgord

Les girolles arrivent ! La météo pluvieuse et les fortes chaleurs ont favorisé la pousse de ces champignons. Explications avec Daniel Lacombe, spécialiste périgourdin des champignons.

De bonnes girolles cueillies par François dans son bois privé
De bonnes girolles cueillies par François dans son bois privé - François - Instagram : @françois.kr4

Et si vous alliez ramasser quelques girolles en forêt ? C'est la pleine saison et la météo de ces dernières semaines devraient favoriser la pousse des ces champignons comme nous l'explique Daniel Lacombe, ancien président de la société mycologique du Périgord. 

Encore les girolles de François !
Encore les girolles de François ! - François - Instagram : @françois.kr4

Pluie et chaleur : le cocktail parfait

"C'est un champignon qui aime à la fois la chaleur et l'humidité. On a été servi. C'est favorable aux girolles" explique Daniel Lacombe. Il poursuit : "Il faut aller dans des bois de feuillus, ce champignon aime pousser sous les chênes par exemple". 

Ce champignon peut également être cueilli en automne mais en moins grande quantité qu'en mai, juin ou juillet. 

Comment reconnaître la girolle ?

"La girolle est un champignon qui ne pousse jamais en touffe" précise le spécialiste du champignon "La girolle a des plis sous le chapeau". Il faut être prudent car la girolle peut-être confondue avec son espèce toxique le clitocybe de l'olivier qui "a des lames sous le chapeau". 

Daniel Lacombe explique aussi que les cueilleurs peuvent ramasser une fausse girolle : "Elle n'est pas toxique, juste insipide ! Elle pousse dans les bois de conifères. Elle est souvent beaucoup plus orangée qu'une girolle". 

La girolle a une odeur très fruitée : on dit qu'elle sent la mirabelle ou l'abricot - Daniel Lacombe

Comment cuisiner la girolle ?

Que faire de ses girolles une fois ramassées ? On les mange bien sûr ! "Elles accompagnent bien les viandes et peuvent être utilisées dans des omelettes !" conseille le mycologue. 

La pluie et la chaleur favorisent la pousse des girolles selon Daniel Lacombe

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu