Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Dordogne : la Sepanso s'engage contre le projet de centrale à bitume à Thenon

-
Par , France Bleu Périgord

L'association de défense de l'environnement apporte son soutien au collectif contre l'installation d'une centrale à bitume à Thenon. Michel André, président de la Sépanso, est venu donner des conseils pour aider le collectif.

 L'association de riverains "Périgord Noir mais pas noir bitume" organisait sa deuxième assemblée générale
L'association de riverains "Périgord Noir mais pas noir bitume" organisait sa deuxième assemblée générale © Radio France - Théo Caubel

L'opposition à la construction d'une centrale à bitume à Thenon s'organise. Ce samedi matin, l'association de riverains "Périgord Noir mais pas noir bitume" organisait sa deuxième assemblée générale. S'il n'y avait qu'une vingtaine de personnes présentes, le président de la Sépanso, Michel André, avait fait le déplacement. Il est venu apporter son soutien et donner des conseils pour aider le collectif.

Trouver des financements

Il a notamment donné des indications pour trouver de l'argent. L'association "Périgord Noir mais pas noir bitume" a déjà déposé deux recours contre le projet, un contre le permis de construire et l'autre contre le feu vert de la préfecture. Si les frais d'avocat du premier ont pu être intégralement financés par les dons, il reste plus de 5 000 euros à trouver le second. Michel André leur a conseillé d'utiliser leur assurance responsabilité civile. Elle peut prendre en compte une partie des frais d'avocat.

Deux recours déposés

Il les a aussi conseillés sur les moyens à leur disposition pour faire passer leur message auprès de la population, notamment la création de pancartes ou comment utiliser les médias.

Des conseils qui ont pu rassurer les riverains présents ce samedi matin, alors que la mobilisation contre la centrale risque de durer. Les décisions de la cours administrative sur les deux recours déposés ne sont pas attendues avant plusieurs mois.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess