Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

CARTE - Dordogne : trois sites de baignade gardent leur pavillon bleu pour l'été, deux l'ont perdu

- Mis à jour le -
Par , France Bleu Périgord

La Dordogne perd deux pavillons bleus pour la saison 2020. Le précieux label, qui récompense les eaux les plus propres et une bonne gestion de l'environnement, flottera toujours à La Jemaye, à Tamniès et à St-Estèphe, mais il disparaît à Gurson et Saint-Saud Lacoussière

Sur la plage de l'étang de Saint-Estèphe, les touristes peuvent bronzer, se baigner et même faire du canoë.
Sur la plage de l'étang de Saint-Estèphe, les touristes peuvent bronzer, se baigner et même faire du canoë. © Radio France - Emeline Ferry

La Dordogne ne compte plus que trois pavillons bleus dans le palmarès 2020 de l'association Teragir : le Grand étang de Saint-Estèphe, le grand étang de La Jemaye et l'étang de loisirs de Tamniès figurent toujours parmi les 401 sites de baignade labellisés en France (sur 188 communes). Le palmarès est publié ce mardi 9 juin.

Gurson et Saint-Laud Lacoussière ont renoncé

Deux sites de baignade périgourdins perdent le pavillon bleu en 2020. Le grand étang de la Gourgousse à Saint Saud Lacoussière ne l'a pas demandé : ses eaux sont propres mais le label Pavillon bleu exigeait une rénovation de la station d'épuration en dessous du plan d'eau, et cette rénovation est repoussée d'au moins trois ans, faute d'argent. 

Le Conseil départemental a également renoncé à demander le label pour le lac de Gurson à Carsac-de-Gurson, après une série d'analyses de l'eau qui a révélé de petites pollutions diffuses dans le lac. Le vice-président du Conseil départemental en charge de l'environnement Pascal Bourdeau n'a pas voulu risquer un refus : "nous ne connaissons pas l'origine de ces petites pollutions, et je pense que ce n'est pas grand-chose, mais ça suffisait sans-doute pour ne pas obtenir le pavillon bleu. Donc on renonce pour cette année mais on espère bien le récupérer l'année prochaine."

Pour le vice-président du Département Pascal Bourdeau, il faut trouver l'origine des petites pollutions du lac de Gurson avant de re-demander le pavillon bleu

L'association Teragir attribue les pavillons bleus depuis 35 ans. En Dordogne, l'étang communal de Tamniès a été le premier à se faire labelliser. Les gestionnaires du plan d'eau doivent payer une cotisation d'environ 1000 euros par an, se soumettre à des inspections, et adresser leurs analyses hebdomadaires à Teragir.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess