Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Éboulements à Montbazon : l'état de catastrophe naturelle reconnu

-
Par , France Bleu Touraine

L'état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune de Montbazon. Le 14 décembre dernier, 700 m3 de coteaux étaient tombés sur plusieurs maisons, devenues pour certaines inhabitables. Cette procédure va permettre d'accélérer l'indemnisation des sinistrés.

D'importants éboulements ont eu lieu à Montbazon samedi 14 décembre 2019
D'importants éboulements ont eu lieu à Montbazon samedi 14 décembre 2019 © Radio France - Manon Derdevet

C'est un soulagement pour les sinistrés de Montbazon, victimes d'un éboulement de coteaux, le 14 décembre 2019. L'état de catastrophe naturelle vient d'être reconnu pour la commune, une information publiée au Journal Officiel le jeudi 13 février. "C'est une excellente nouvelle pour les sinistrés", explique le maire de Montbazon Bernard Revêche. "Cela va permettre d'accélérer les démarches pour l'indemnisation". 

Le maire qui tient aussi à remercier la Préfecture d'Indre-et-Loire qui a été très rapide pour répondre à l'urgence de ces familles. Certaines attendent l'indemnisation du préjudice, d'autres un relogement pérenne. 

Au total, 700 m3 de coteaux s'étaient affaissés à la mi-décembre. Des tonnes de pierres et de  terre qui étaient tombées sur 6 maisons, nécessitant l'évacuation de 4 d'entre elles. Certaines sont devenues inhabitables. Par ailleurs à cause de l'affaissement du coteau, la halle de réception qui accueillait 10.000 scolaires chaque année est maintenant située dans une zone interdite d'accès. La déplacer ou la remplacer coûtera au moins 40.000 euros. Une cagnotte avait d'ailleurs été ouverte sur internet.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess

France Bleu