Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

Emmanuelle Wargon dans le Tarn : "Il y a maintenant un consensus sur l'existence d'un besoin à Sivens"

-
Par , France Bleu Occitanie, France Bleu

La secrétaire d'Etat auprès de la ministre de la transition écologique était en visite dans le Tarn, ce mardi. Emmanuelle Wargon s'est rendue sur la zone si sensible du Tescou où le projet de retenue d'eau est relancé à Sivens, cinq ans après la mort du jeune militant écologiste Rémi Fraisse.

La secrétaire d'Etat Emmanuelle Wargon était à Sivens, dans le Tarn, ce mardi.
La secrétaire d'Etat Emmanuelle Wargon était à Sivens, dans le Tarn, ce mardi. © Maxppp -

La secrétaire d'Etat a participé, ce mardi, à une réunion avec les partenaires associés à la concertation autour du projet de retenue d'eau à Sivens, à Lisle-sur-Tarn et elle en est ressortie très optimiste.

Pourtant, la décision de la commission qui réunit 52 acteurs autour de ce projet devait être rendue en juillet et elle a été reportée de deux mois. La prochaine réunion est programmée le 9 septembre.

Un consensus qui n'existait pas au moment de la crise et du drame

"Il y a maintenant un consensus sur l'existence d'un besoin pour l'agriculture et aussi pour la préservation de la nature et de la biodiversité et pour les autres activités du type tourisme en particulier. Je ne suis pas sûre que c'était le cas au moment de la crise et du drame", affirme Emmanuelle Wargon, en faisant bien sûr référence à la mort de Rémi Fraisse, dans la nuit du 25 au 26 octobre 2014.

On est au moment de passer le dernier obstacle qui est de quantifier les besoins et de décider des solutions et c'est forcément difficile parce qu'on rentre dans des querelles de chiffres et d'experts.

Elle n'a pas pris position. "Ce n'est pas du tout mon rôle", se défend la membre du gouvernement. Elle assure que l'Etat soutiendra le processus, via un accompagnement financier disponible quand les acteurs seront parvenus à tomber d'accord.

Et Emmanuelle Wargon précise que 85 départements ont pris des arrêtés de limitation de l'irrigation, cet été et que les besoins identifiés dans le Tarn le sont à de très nombreux autres endroits dans le pays. C'est une problématique très largement partagée sur tout le territoire français.

Choix de la station

À venir dansDanssecondess