Retour
Provence-Alpes-Côte d'Azur Corse Auvergne-Rhône-Alpes Grand Est Bourgogne-Franche-Comté Occitanie Nouvelle-Aquitaine Centre-Val de Loire Île-de-France Hauts-de-France Normandie Pays de la Loire Bretagne
  • Toute la France
  • Auvergne-Rhône-Alpes
  • Bourgogne Franche-Comté
  • Bretagne
  • Centre-Val de Loire
  • Corse
  • Grand Est
  • Hauts-de-France
  • Île-de-France
  • Normandie
  • Nouvelle-Aquitaine
  • Occitanie
  • Pays de la Loire
  • Provence-Alpes-Côte d'Azur
Changer de région
Centre-Val de Loire
Changer de région
Corse
Changer de région
Hauts-de-France
Changer de région
Normandie
Retour

En Corse, le risque lié à la chaleur et la déshydratation "supérieur à celui du Covid-19"

-
Par , France Bleu RCFM

Alors qu'un nouveau pic de chaleur est attendu en Corse pour cette fin de semaine, le risque de déshydratation est aujourd'hui plus important que le Covid-19, explique un médecin généraliste de l'île.

Image d'illustration.
Image d'illustration. © Maxppp - Vanessa MEYER

Un pic de chaleur est attendu pour cette dernière semaine de juillet 2020 en Corse. Et pour le président de l'Union régionale des professionnels de santé et médecins libéraux de Corse, le risque de déshydratation est plus important que celui du coronavirus sur l'île.

Le risque de déshydratation, notamment chez les personnes fragiles, me paraît bien supérieur chez nous à celui du coronavirus"

Avec le Covid-19, certains hésitent à utiliser leur clim ou ventilateurs, déconseillés car pouvant propager le virus. Mais pour Antoine Grisoni, en Corse où le virus ne circule pas de manière intense, la priorité est actuellement à la chaleur. "Actuellement, le risque de déshydratation, notamment chez les personnes fragiles, me paraît bien supérieur chez nous à celui du coronavirus".

Le coronavirus n'exclut pas les autres risques"

Pour le médecin généraliste, il est donc préférable, chez soi, si il n'y a pas trop de passage, d'utiliser la climatisation ou son ventilateur, tout en continuant à aérer de manière naturelle pour éviter la propagation. Il rappelle que si l'air n'est pas infecté par le virus, "les ventilateurs et les clim ne sont pas plus dangereux".

Choix de la station

À venir dansDanssecondess